06032017

Le nord-est de Madagascar une zone très exposée aux cyclones

Le Cyclone Tropical ENAWO se dirige droit vers les côtes nord-est de Madagascar. Le météore est prévu impacter directement les côtes entre Sambava et l'Île Sainte Marie dans la journée de demain. Le nord-est de Madagascar est une zone très exposée au risque cyclonique qui a subi certains spécimens particulièrement virulents par le passé.

Une zone particulièrement exposée

Après un début de saison cyclonique 2016/2017 exceptionnellement inactif, le bassin sud-ouest de l'océan indien connaît actuellement un pic d'activité avec depuis le début du mois de Février 3 systèmes baptisés (CARLOS, DINEO et ENAWO). Tous on atteint le stade de cyclone tropical et le dernier se dirige droit vers le nord-est de la Grande Île qui devrait être frappé de plein fouet demain. Cela fait 5 ans, que cette zone n'avait plus subi d'impact direct. Il faut remonter pour cela à la saison cyclonique 2011/2012. A cette époque la Tempête Modérée CHANDA et le Cyclone Intense GIOVANNA ont semé la désolation respectivement sur le nord-est et l'est de Madagascar. ENAWO qui est prévu toucher terre sur la côte nord-est au stade de Cyclone Intense, nous rappelle à quel point cette région est particulièrement exposé au risque cyclonique. Plusieurs systèmes mémorables ont par le passé durement frappé cette zone.

Antalaha une cible privilégiée

Nous nous sommes penchez sur tous les systèmes ayant frappés directement une zone particulière du nord-est de Madagascar, c'est à dire entre la ville de Sambava et l'île Sainte Marie (zone probable d'impact d'ENAWO) entre 1997 et 2017. Nous avons retenu uniquement les systèmes qui étaient au moins au stade de cyclone tropical au moment de l'impact. De cette recherche il en ressort 6 cyclones et non des moindres. Parmi eux nous retrouvons les puissants HUDAH, HARY ou encore sa majesté GAFILO. On peut constater également que la ville d'Antalaha a souvent été la cible. Le dernier cyclone à avoir frapper cette région est BINGIZA en février 2011. Le bilan de ce cyclone était de 35 personnes décédées, 11 personnes disparues, plus de 200 000 sinistrés et plus de 100 000 Ha de champs de riz et maïs inondés.

ENAWO à 400 km d'Antalaha

A chaque fois, l'impact de ces cyclones sur cette région aura été rude avec des pertes en vies humaines, des dégâts importants sur les infrastructures et des habitations détruites. Les cultures ravagées ou inondés entraînent souvent des problèmes de pénurie alimentaire aux conséquences dramatiques pour les populations locales. ENAWO est prévu s'intensifier encore avant de toucher le nord-est de Madagascar. Celui-ci pourrait être un Cyclone Tropical Intense mardi au moment de l'impact. Ce matin au point de 6z, le cyclone n'était plus qu'à 400 km d'Antalaha.

PR

source : NOAA / NRL / Firinga.com

Signaler une faute

Madagascar flashback