20180323

La Réunion : environ 6000 impacts de foudre durant le mois de février 2018

Météo France Océan Indien vient de publier le résumé climatique du mois de février 2018 pour la Réunion. Comme on pouvait s'y attendre, c'est l'importante activité orageuse qui a marqué l'actualité climatique du mois dernier.

Février 2018 probablement au 2ème rang des mois les plus orageux depuis 1969

Le mois de février 2018 fut particulièrement orageux sur les îles sœurs. La Réunion et Maurice ont été le théâtre durant quasiment tout le mois dernier d'une activité électrique comme on en avait plus vécu depuis très longtemps.

Est-ce que les chiffres confirment cette impression d'un mois très orageux? La réponse est clairement oui à en croire le résumé climatique de Météo France pour la Réunion.

Orage stephane bidois

Orage à Saint-Denis de la Réunion ©Stephane Bidois

Cette activité orageuse a été significative entre le 4 et le 27 février, en raison d'une atmosphère durablement humide et très instable. Le nouveau réseau de capteurs GLD360 de Météo France a permis de mesurer au cours du mois environ 6000 impacts de foudre sur la Réunion (incluant les zones marines proches)!

Avec 12 jours d’orage estimés à Gillot (record observé de 14 jours en février 1988), février 2018 se situe probablement au 2ème rang des mois les plus orageux depuis 1969 selon Météo France. C'est le secteur sud-ouest de l'île qui fut le plus concerné.

Beaucoup d'orages mais peu de précipitations

Ces orages essentiellement convectifs sont associés à des averses qualifiées de brutales par Météo France. Ces précipitations se déroulant sur des sols déjà saturés par les pluies de janvier, provoquent une élévation rapide du débit des ravines, l’eau submergeant les radiers des routes secondaires.

Malgré tout, et aussi étrange que cela puisse paraître, Février 2018 s'avère en termes de pluies fortement déficitaire (-50%). Cette situation paradoxale étant donnée l'activité orageuse marquée, s'explique selon Météo France par l'absence d'épisode pluvieux généralisé.

Ce déficit concerne principalement les secteurs Nord-Est et Est, alors que le Sud-Ouest est excédentaire profitant pleinement des ondées orageuses d'évolution diurne. 

PR

Source : Météo France Océan Indien

Réunion

Ajouter un commentaire