Maurice : La pollution par hydrocarbures sous l'étroite surveillance de Météo-France

7 Août 2020 : 8h00 (Mascareignes)

L'échouage du Wakashio sur les récifs de l'île Maurice vire à la catastrophe écologique. Une fuite d'hydrocarbures est constatée suite à une fissure dans la coque du navire. Météo-France suit la situation de très près via MOTHY, un système dédié à la prévision de dérive d'hydrocarbures.

Une situation inédite pour l'île Maurice

Le 26 Juillet dernier, c'est avec stupéfaction que les mauriciens découvrent un vraquier échoué sur les récifs du Sud-Est de l'île, au niveau de Pointe d'Esny. Le navire Japonais dénommé Wakashio, est ainsi immobilisé depuis plusieurs jours au large des côtes Mauriciennes. Toutes les tentatives pour déloger le mastodonte se sont avérées infructueuses en raison de mauvaises conditions en mer. Hier, la situation a pris une tournure particulièrement préoccupante avec l'observation d'une substance noire s'échappant du navire.

pollution hydrocarbure île MauriceLes pires craintes sont malheureusement en train de se réaliser sous les yeux inquiets des mauriciens. En effet, une fissure dans la coque du Wakashio laisse échapper de l'hydrocarbure, une situation confirmée par les autorités locales. Les photos de cette fuite ont rapidement fait le tour des réseaux sociaux, créant un vent de panique. Une panique visiblement justifiée, dans la mesure où cette pollution à l'hydrocarbure peut potentiellement provoquer une catastrophe écologique majeure.

C'est une première pour cette île habituellement connue pour ses magnifiques lagons. Jamais elle n'a été confrontée à une telle situation. Les autorités semblent dépassées par l'événement de l'aveu du ministre de la pèche Sudheer Maudhoo, qui alerte sur le fait que Maurice n'est pas suffisamment équipée pour traiter ce problème.

MOTHY veille au grain

Cette fuite d'hydrocarbures représente un véritable danger pour l'environnement. La situation est donc suivie de très près y compris sur l'île voisine de la Réunion. À peine 200 km sépare les îles soeurs, ce qui laisse planer de l'inquiétude chez les réunionnais. Afin de suivre et anticiper l'évolution de cette pollution, Météo France se sert d'un Modèle Océanique de Transport d'HYdrocarbures (MOTHY). Celui-ci réalise des prévisions de dérive en mer pour assister les autorités responsables de la lutte contre les pollutions marines accidentelles et les opérations de recherche et sauvetage.

Prevision houle meteo france reunion

Prévision direction et hauteur de la houle de Vendredi et Dimanche du modèle de vague MFWAM. On peut voir que pour ces prochains jours, la situation devrait laisser cette nappe d'hydrocarbures sur les côtes mauriciennes et à distance de l'île de la Réunion qui semble donc pour le moment à l'écart du risque - Météo France océan indien

MOTHY est un combiné entre un modèle océan pour représenter au mieux les courants de surface et un modèle de nappe ou d'objet. Le modèle fonctionne à l'échelle du monde entier et peut être activé immédiatement, 24 heures sur 24, par le prévisionniste marine du Centre National de Prévision de Météo-France, situé à Toulouse. Ce système a été notamment mobilisé pour la recherche de débris de pièce d'avion dans l'Océan Indien, dans le cadre de l'enquête sur la disparition du MH370.

Selon Météo-France et sur la base des simulations du modèle MOTHY, il ne semble pas y avoir de risque pour la Réunion. Les conditions météorologiques et l'évolution des courants pour les 3 prochains jours, devraient contenir la nappe d'hydrocarbure sur les côtes mauricennes.

Cellule de crise

Dans un communiqué publié par la Préfecture de la Réunion, une cellule de crise réunissant le bureau de l'état en mer de la zone maritime Sud de l'océan indien, la direction de la mer de l'Océan Indien, le centre régional de surveillance et de sauvetage, les forces armées de la zone Sud de l'Océan Indien, la cellule diplomatique et l'état-major de zone de défense a été activée.

La cellule de crise est en lien permanent avec l'ambassade de France à Maurice, pour coordonner les aides éventuelles à apporter aux autorités mauriciennes pour lutter contre cette pollution. La Préfecture rappelle que ce soutien s'effectue dans le cadre du plan de lutte sous-régional pour les pays de l'Océan Indien occidental contre les pollutions en milieu marin par les hydrocarbures.

PR

Maurice

Ajouter un commentaire