Mamatous cycloneoi

L'OMM dévoile son nouvel Atlas des nuages

A l'occasion de la journée mondiale de la météorologie qui avait eu lieu ce jeudi 23 mars, l'Organisation Mondiale de Météorologie a publié la nouvelle édition de l'Atlas International des Nuages. Cet Atlas qui permet l'identification et la classification des nuages, intègre dans cet édition une nouvelle espèce ainsi que de nouvelles particularités nuageuse.

Un Atlas new look

Cet Atlas a été publié pour la première fois à la fin du XIXe siècle. Il contient un manuel détaillé des normes ainsi que plusieurs photographies de formation nuageuse et autres phénomènes météorologiques. Il est à noter que la dernière fois que cet Atlas a été mis à jour c'était il y à 30 ans. La nouveauté de cette dernière édition, est qu'elle s'adapte aux nouvelles technologies de notre époque. Celui-ci est publié et consultable via un portail web. Dans son communiqué, l'OMM n'exclu pas de publier une version papier ultérieurement. Selon Bertrand Calpini, Président de la Commission des instruments et des méthodes d'observation (CIMO), «cette nouvelle édition regroupe, et c’est une première, tous les types de mesure, y compris des observations effectuées depuis l’espace et en surface, in situ et par télédétection, grâce à des technologies ultra-sophistiquées, ce qui nous permet de disposer d’un outil révolutionnaire pour comprendre les nuages».

classification des nuages

La classification des nuages est basée sur des termes en latin. C'est un pharmacien anglais du XIXe sicèle, Luke Howard, amateur de météorologie qui est à l'origine de cette classification. Pour faire simple, il existe 10 genres de nuages définis en fonction de la forme et de l'endroit de formation dans le ciel. Les genres sont divisés en "espèces" (décrivant la forme et la structure interne) et en "variétés" (décrivant l'agencement et la transparence des éléments du nuages). Selon l'OMM, il existe une centaine de combinaisons. 

Genre de nuages

Des nouveautés

Le nouvel Atlas comprend une nouvelle espèce nuageuse. Il s'agit du "Volutus" (nuage en rouleau) qui se forme au sein des genres altocumulus et stratocumulus et qui est une masse nuageuse ressemblant à un long tube horizontal situé dans les étages inférieures. 5 nouvelles particularités ont été ajoutées, "asperitas", "cavum","cauda" (nuage en forme d’appendice), "fluctus" (ou onde de Kelvin-Helmholz) et "murus" (ou nuage-mur). Un nouveau nuage annexe a également fait son apparition. Dénommé "Flumen", il est également appelé "Queue de Castor". C'est pas un tendre car il est associé au forte convection orageuse formant les supercellules. Pour finir, l'Atlas présente également 5 nouveaux "nuages spéciaux" (cataractagenitus, flammagenitus, homogenitus, silvagenitus et homomutatus). Si vous souhaitez approfondir le sujet et en apprendre plus sur les nuages, nous vous invitons à consulter l'Atlas des nuages.

PR

  • Source : Organisation Mondiale de la Météorologie
  • Photo d'illustration : prairiejuan.wordpress.com

​Signaler une faute

meteorologie