Front froid avec vents violents et fortes pluies en Australie

Dans la journée du jeudi 24 mai, un front froid actif a atteint les côtes sud-ouest de l'Australie. Ce système frontal a généré des conditions météorologiques particulièrement dégradées dans la région de Perth, associées à des vents violents et à un fort épisode pluvieux.

1er front froid actif de l'année en Australie

La région sud-ouest de l'Australie a été concernée par le premier front froid majeur de l'année. Ce phénomène peut être associé à de fortes averses pouvant prendre un caractère orageux et à des vents violents. Une situation qui a donc été vécue par les habitants du sud-ouest de l'Australie relativement habitués à ces types de systèmes frontaux.

Le front froid a touché terre hier après-midi provoquant comme attendu une nette et brusque dégradation des conditions météorologiques dans le secteur de Perth. C'est à Cape Naturaliste et Gnowangerup que la rafale la plus forte fut enregistrée avec 113km/h. Au niveau pluie, c'est à Acton Park qu'a été relevé le plus fort cumul avec 93mm en 24h.

Cumuls pluviométrique sur 24h ©BOM

Avec l'affaiblissement du front froid, les conditions se sont temporairement améliorées. Mais les vents et précipitations vont de nouveau se renforcer dans l'après-midi, avec le passage du minimum dépressionnaire particulièrement creux (970 HPa) associé au système frontal. 

Un phénomène suivi de près en Australie

Madagascar ainsi que l'archipel des Mascareignes ont également l'habitude d'être traversé par des fronts froids tout au long de l'année et plus particulièrement durant l'hiver austral. Néanmoins, ceux-ci sont généralement nettement plus atténués au moment d'aborder les îles du sud-ouest de l'océan indien, que ceux observés dans le sud-ouest australien.

Effet d'un front froid à Kerford Road Pier dans l'Albert Park à Melbourne - 24/06/2014 ©BOMLes effets d'un front froid à Kerford Road Pier dans l'Albert Park à Melbourne - 24/06/2014 ©BOM

Ces phénomènes sont suivis de près en Australie car pouvant avoir un impact sévère pour les cas les plus actifs. En 2014, une série de systèmes frontaux provoqua des dégâts importants dans les Etats de Victoria, en Nouvelle-Galles du Sud et en Australie-Méridionale.

Comment ça marche un front froid?

Le front froid peut être comparé au bord d'attaque d'une masse d'air froide se déplaçant dans une région ou la masse d'air est plus chaude. L'air froid repousse l'air chaud qui se soulève, déstabilisant l'atmosphère et produisant des bandes pluvieuses génératrices d'averses parfois orageuses et s'étendant sur de grandes distances en forme de ligne.

L'afflux d'air froid qui est plus dense, comprime l'atmosphère qui le précède. Cet effet de compression est comme mettre son doigt à la fin d'un tuyau d'arrosage en cours d'utilisation. Vous verrez que la sortie de l'eau est accélèrée. Cette compression renforce le vent à l'avant du front, d'où les vents violents parfois observés.

Le passage d'un frond est par la suite suivi d'une baisse des températures et généralement d'un changement significatif dans la direction du vent. A noter que les fronts froids peuvent également se déplacer très rapidement. Un système frontal rapide peut couvrir jusqu'à 100 km en une heure.

PR

Source : Bureau Of Meteorology

Australie

Commentaires

  • Quentin Szafranski
    Bonjour,
    J'aimerai avoir un petit renseignement, sur quel site trouvez-vous la plupart de vos images satellites cyclone / front froid ( comme celui que je vous est envoyé ci-dessous : http://www.cycloneoi.com/medias/images/20180525-f.jpg ? Merci beaucoup d'avance de votre réponse
  • patrabeson
    Bonjour Quentin. L'image en question est visible sur le site RAMMB (himawari 8)

Ajouter un commentaire