Eumetsat 5

Formation d'un "landphoon" sur le continent africain ?

L'activité convective sur le continent africain est forte dans le secteur Angola, Zambie, Namibie et Botswana. Cette activité est liée à une dépression sur terre qui semble prendre progressivement des allures de "landphoon". Ce système est prévu générer des cumuls pluvieux importants.

Landphoon en formation ?

L'imagerie satellitaire du jour met en avant la présence d'un système dépressionnaire sur le continent africain et associée à une forte activité nuageuse, présentant les signes d'un mouvement tourbillonnaire. Selon les prévisions, cette circulation dépressionnaire devrait évoluer en direction de l'Est et drainer sur son trajet un temps particulièrement perturbé.

Animation satellite de la dépression au cours de cette journée (Eumetsat) - (le temps de chargement de la vidéo dépend de votre connexion)

Les cumuls des 5 prochains jours s'annoncent significatifs dans les secteurs de l'Angola, de la Zambie, de la Namibie, du Botswana et du Zimbabwe. L'évolution de la signature satellitaire de ce système est intéressante à suivre, dans la mesure ou elle semble s'approcher d'une structure de type "landphoon".

Une période propice aux landphoons

Il n'est pas rare d'observer ce type de phénomène au dessus du continent africain durant cette période de l'année. Le mois de janvier 2017 avait été plutôt actif en termes de formation de landphoon. Un premier système avait été détecté le 13 janvier au dessus de la Namibie, puis un deuxième 10 jours plus tard au sud de l'Angola, comme c'est le cas actuellement. L'Australie est également un territoire où il est fréquent d'observer ce type de phénomène.

Landphoon au-dessus du Botswana le 5 janvier 2014 (NASA)

Landphoon au-dessus du Botswana le 5 janvier 2014 (NASA)

Le termes landphoon, est une contraction des mots Land (mot anglo-saxon signifiant "terre") et Typhoon (typhon). Cette dénomination a été donnée du fait que tout en évoluant sur terre, les landphoons présentent une signature satellitaire similaires aux systèmes dépressionnaires tropicaux. Au sein de ces phénomènes, les orages peuvent être violents et associés localement à des précipitations intenses et de fortes rafales. En émergeant au-dessus de l'océan, les landphoons peuvent évoluer en un système dépressionnaire classique.

Forte activité dans le nord-ouest de Madagascar

Plus à l'ouest, l'activité convective dans le nord du canal du Mozambique est particulièrement forte. Elle génère des conditions pluvio-orageuse sur le nord-ouest de Madagascar, qui n'en finit plus avec ce temps humide.

PR

  • Source : CMRS de la Réunion
  • Image d'illustration : EUMETSAT
E-mail

bassin sud ouest

Ajouter un commentaire