MEDIA SOCIAL SPECIALISE SUR LES CYCLONES TROPICAUX ET LES ALEAS METEO DANS L'OCEAN INDIEN

 

Sans titre

Des nouvelles d'El Nino et du dîpole ocean indien

Le Bureau Of Meteorology australien vient de publier un point concernant l'oscillation australe responsable des phénomènes el Nino et la Nina, mais aussi concernant le dipôle océan indien. Ces deux oscillations impactent l'activité cyclonique de l'océan indien d'ou la nécessité de les surveiller.

Alors que l'hiver commence à pointer le bout de son nez dans l'hémisphère sud, le BOM fait un point concernant l'oscillation australe et le dipôle de l'océan indien. Pour rappel, ces deux phénomènes ont particulièrement impacté l'activité cyclonique de l'océan indien des deux dernières saisons. Lors de la saison 2015/2016, un fort épisode El Nino eu pour conséquence de réduire l'activité cyclonique dans l'océan indien sud. La saison suivante, c'est au tour du dipôle océan indien de plomber de façon marquée la première partie de la saison 2016/2017. Il est donc nécessaire de suivre ces deux facteurs climatiques qui chacun à leurs manières influencent l'activité cyclonique de l'océan indien.

Prévision ENSO

L'oscillation australe en phase neutre

Actuellement, l'oscillation australe (ENSO) est en position neutre. L'agence australienne indique qu'en l'état des prévisions, il y a une chance sur deux qu'une phase El Nino se développe durant l'année 2017. La température de la surface (SST) de l'océan pacifique centrale détermine si nous sommes en phase el Nino ou la Nina. Celle-ci a commencé à se réchauffer en début d'année et elle est à présent plus chaude que la normale de +0.5°. A noter que le seuil pour un événement El Nino est une SST supérieure de +0.8° par rapport à la normale. Si une suspicion d'assister à un nouvel épisode El Nino en 2017 semblait prendre forme, ce scénario a pris du plomb dans l'aile. Selon le BOM, 5 modèles sur 8 anticipent que le seuil El Nino pourrait être dépasser, soit 2 de moins par rapport à la dernière analyse. Le BOM estime que l'oscillation australe pourrait rester neutre tout au long de l'année 2017 et donc au cours de la première partie de la saison cyclonique 2017/2018 pour l'océan indien sud. Cependant, l'agence précise également que le degré d'incertitude sur ces prévisions est élevé.

Dipôle Ocean Indien Neutre

Le dipôle ocean indien (IOD) qui avait connu durant l'hiver 2016 une amplitude négative record, a été une des raisons du début de saison cyclonique 2016/2017 particulièrement calme. Il est actuellement en phase neutre. 4 modèles sur 6 suggèrent un IOD positif durant l'hiver 2017. Le BOM dans ses prévisions prévoit un IOD neutre pour le début de la saison cyclonique 2017/2018.

Prévision IOD

Quelle influence sur la saison 2017/2018?

Il est bien entendu beaucoup trop tôt pour spéculer sur la prochaine saison cyclonique 2017/2018. Néanmoins, les premiers indices vont dans le sens de facteurs climatiques régionaux et globaux plutôt neutres pour l'automne 2017 de l'océan indien sud, ce qui n'a plus était le cas depuis la saison 2014/2015 (2015/2016 fort épisode el Nino, 2016/2017 iod fortement négatif en début de saison). Après deux saisons successivement en dessous de la normale en termes d'activité cyclonique, l'océan indien sud retrouvera t-il une activité plus classique? Un début de réponse en novembre.

PR

  • Source : Bureau Of Meteorology
  • Image d'illustration : RealEarth

climat

Ajouter un commentaire