SITE D'INFORMATION SPECIALISE SUR LES CYCLONES TROPICAUX ET L'OCEAN INDIEN

Assises sur les risques naturels à la Réunion 2017 : Appel à témoignages

fortes pluies à la Réunion

31 décembre fortement pluvieux mais...

La nuit du 31 décembre au 1er janvier 2016 à l'île de la Réunion avait été marquée par de fortes précipitations. Nous avions fait un bilan de ces précipitations lors d'un article publié dans la matinée du 1er janvier, sur la base des relevés pluviométriques du réseau Météo France. Ces chiffres impressionnants ont également été repris par les médias locaux. Or, il s'avère qu'après expertises, certaines stations aient gonflé les chiffres. Explications d'après le Quotidien et Météo France.

Un problème de logiciel

La nuit du 31 décembre au 1er janvier 2016, a été marquée par un épisode pluvieux intense sur l'île de la Réunion. Bien appréhendé et anticipé par les modèles, les précipitations ont été à la hauteur de la dégradation annoncée, contrairement au raté du 24 décembre. Pour rappel, le creusement d'un minimum dépressionnaire entre Madagascar et la Réunion, est à l'origine de ces pluies qui ont arrosé plus que de mesure le réveillon de la Saint Sylvestre. Les stations du réseau Météo France, ont relevé en direct des valeurs parfois dantesques, notamment, dans le sud-est de l'île à Saint Philippe (station du Baril). En 24h par exemple, il a été initialement relevé plus de 900 mm, soit des valeurs de niveau cyclonique. Pourtant, après expertise par Météo France, il s'avère que le chiffre réel est en deca de la réalité. Selon les prévisionnistes, plusieurs stations ont été renouvelées, dont celles du Baril et du Port, qui ont donc gonflé les mesures, relate le Quotidien. Le salut est venu des anciennes stations toujours en fonction, le temps du rodage et du calibrage des nouveaux équipements, précise Météo France. Cette procédure a montré toute son utilité et sa pertinence pour l'occasion.

Pluviométrie du 31 à 13h au 1er janvier à 7h (Météo France)

STATIONS Pluviométrie en (mm)
PLAINE DES PALMISTES 481
TAKAMAKA 453
COMMERSON 435
BARIL 426 (dont 369 mm en 6h)
MARE A VIEILLE PLACE 394
PLAINE DES CHICOTS 376
PLAINES DES CAFRES 264

Pas de record battu, mais du lourd

Si les chiffres ont été gonflé suite à une erreur d'ordre technique, le niveau recalibré de ces précipitations reste tout de même très élevé et exceptionnel par endroit, indique Météo France. Dans son bulletin mensuel pour le mois de décembre 2015, l'agence météorologique publie le résultat final de ces pluies. Il s'avère que c'est dans le secteur de la Plaine des Palmistes que les précipitations ont été les plus fortes.

Carte anomalie des précipitations pour un mois de décembre

Pluviométrie excédentaire pour décembre 2015

Les pluies sont tout de même qualifiées d'exceptionnelles par Météo France pour Saint Philippe, justifiant pleinement l'état de catastrophe naturel (les dégâts sont chiffrés à hauteur de 8 millions d'euros selon le Quotidien). Ces fortes pluies permettent au mois de décembre 2015 d'être excédentaires de +90%, en termes de précipitation. Selon l'agence météorologique, la Réunion n'avait plus connu un mois de décembre avec un niveau de pluie aussi excédentaire depuis 10 ans. Météo France rappel que les données affichées automatiquement sur leur site, doivent être prises avec beaucoup de prudence. Lors d'un événement climatique exceptionnel, il est nécessaire d'attendre validation par les prévisionnistes, afin d'éviter toutes mauvaises surprises.  

PR

source : Quotidien / Météo France

Réunion

Ajouter un commentaire