Ce que vous devriez savoir sur El Nino

En ce moment El Nino est le sujet favori des médias. De quoi s'agit-il, quel impact sur le climat et sur la prochaine saison cyclonique.

C'est quoi El Nino?

Vous avez certainement entendu qu'un phénomène appelé El Nino serait de plus en plus probable pour la fin d'année 2018. Vous vous êtes surement demandés de quoi il s'agit et pourquoi tout le monde en parle? En réalité, il s'agit d'un phénomène océanique dit de grande échelle qui trouve son origine dans l'océan pacifique équatorial.

Sst océan pacifique el nino ©NOAA

©NOAA

Celui-ci est caractérisé par la température de la surface de l'océan pacifique. Pour faire simple, lorsque la température de la surface du pacifique est supérieure à la moyenne, on parle d'El Nino et à contrario, si la température est inférieure à la normale on parle de La Nina.

El Nino et La Nina sont les deux phases opposées d'un phénomène dénommé ENSO de l'acronyme El Nino Southern Oscillation. En français on parlera d'oscillation australe. 

Pourquoi est-il si important de surveiller El Nino et La Nina

Cette oscillation australe est un phénomène surveillé de très près par tous les météorologues du monde. Bien que son origine soit l'océan pacifique, son impact ne se limite pas à cette zone géographique. Le climat mondial est dépendant des réactions de cet océan. Ce qui signifie qu'une oscillation australe en mode El Nino ou La Nina aura une conséquence sur le climat à l'échelle planétaire.

Probabilité de 70% d'avoir un épisode El Nino ©OMM

©OMM

Le pacifique étant une sorte de locomotive du climat sur notre planète, chaque variabilité ou anomalie constatée dans cet océan a des conséquences sur le climat de la planète. Lorsque la température de la surface du pacifique atteint des niveaux trop élevés par rapport à la normale, c'est le signe qu'on s'achemine vers El Nino. C'est ce qui semble se dessiner et qui oblige les météorologues à lancer un premier avertissement.

EL Nino, un impact à l'échelle de la planète

Actuellement neutre, le pic du probable épisode El Nino est attendu pour la fin de cette année 2018. Selon Météo France, la température de la surface du pacifique pourrait être supérieure de +1°c par rapport à la moyenne, ce qui correspond à un El Nino de niveau faible à modéré. Ça reste très en deçà des +2.8°c observées en 2015/2016 et qui correspondaient cette fois-ci à un puissant El Nino proche du record de 1997/1998.

Impact du phénomène El Nino sur le climat mondial ©NOAA

©NOAA

Un El Nino même faible ou modéré a une incidence significative sur le climat mondial. Généralement, les précipitations sont excédentaires dans la région pacifique, alors qu'elles seront en revanche déficitaires en Australie, en Indonésie aux Philippines, mais aussi dans une partie de l'Amérique du sud, des Caraïbes et du côté de l'Afrique Austral précise Météo France.

Notons également qu'El Nino est souvent associé à une hausse sensible des températures moyennes mondiales. Chaleur et sécheresse sont parfois à l'origine d'incendie massive dans les régions impactées.

 

Quel impact sur la saison cyclonique 2018/2019

La saison cyclonique 2018/2019 de l'océan indien sud est donc prévu se dérouler dans un contexte El Nino. Une oscillation australe en mode El Nino de niveau fort a tendance à défavoriser l'activité cyclonique durant l'été austral. Ce fut le cas lors des saisons 1997/1998 et 2015/2016.

En revanche, l'incidence d'un El Nino faible à modéré sur l'activité cyclonique dans l'océan indien sud semble moins marqué qu'avec un El Nino fort. Au cours des 30 dernières années, les saisons cycloniques qui se sont déroulées dans un contexte El Nino faible à modéré furent relativement normales au niveau du nombre de système baptisé dans le bassin sud-ouest. De plus, il est bon de rappeler que l'oscillation australe n'est pas le seul facteur qui agit sur l'activité cyclonique.

Si El Nino a un impact sur le climat mondial, ça reste beaucoup plus nuancé en ce qui concerne l'activité cyclonique dans l'océan indien sud-ouest hors El Nino fort. Il est donc pour l'instant impossible de dire quelle sera son incidence sur la saison 2018/2019, d'autant plus que le niveau final qu'aura El Nino est encore incertain.

PR

  • Source : Météo France / Organisation Météorologique Mondiale
  • Image d'illustration : IRI

climat

Ajouter un commentaire