MEDIA SOCIAL SPECIALISE SUR LES CYCLONES ET LES EVENEMENTS METEOROLOGIQUES DANS L'OCEAN INDIEN ET LE MONDE

 

Ile aerien

Bilan climatique de l'année 2015 par Météo France Réunion

Météo France vient de publier le bilan climatique de l'année 2015 pour la Réunion. L'ocassion pour l'agence de faire le point sur les précipitations et les températures de cette année, qui s'est terminée par un sacré arrosage. Vous verrez que ce bilan vaut le coup d'œil, dans la mesure où 2015 a été une année remarquable.

2015, 3e année la plus chaude depuis 50 ans

On vous rappelle le contexte. L'année 2015, s'est déroulée avec un épisode El Nino aussi fort que celui de 1998. Ce phénomène qui a des conséquences sur le climat au niveau planétaire, a donc eu des répercussions sur le niveau des températures dans le sud-ouest de l'océan indien. Autant vous dire tout de suite, que 2015 a été une année particulièrement chaude. Si le premier trimestre a été normal, les 3 suivants ont vu des températures largement supérieures à la moyenne. Au final, 2015 est la 3e année la plus chaude depuis 50 ans selon Météo France, derrière 2011 et 2014. Entre 1981 et 2010, l'écart s'élève à +0.7°. La moyenne des températures s'élèvent à +0.9° pour les maximales et +0.5° pour les minimales, par rapport à la normale. Météo France souligne également le fait que jamais, il n'y a eu de chaleur aussi forte lors des 3 derniers trimestres (Avril à Décembre). Au niveau mondial, 2015 est l'année la plus chaude depuis la fin du XIXe siècle et se classe au 3e rang pour la France.

Anomalie de température annuelle (Météo France)

Chaud et aussi très humide

Globalement, 2015 affiche aussi un bilan excédentaire en terme de pluviométrie. La dernière année écoulée, se classe au 9e rang des plus pluvieuses depuis 1969. L'année 2015 affiche 7 mois excédentaire contre 5 déficitaire, avec une moyenne globale d'excédent de +20%, le plus fort depuis 2007, marquée par l'épisode cyclonique GAMEDE. La saison sèche qui va de mai à novembre à la Réunion, est la plus humide depuis 2010. Les hauts de Sainte Rose ont été les plus arrosés en 2015, avec une pluviométrie annuelle cumulée de 11 209 mm. Le mois le plus pluvieux fut Mars, avec 650 mm en moyenne par station, et Juillet le plus sec avec une moyenne mensuelle de 60 mm. En termes de nombre de jour significativement pluvieux, l'année écoulée a été exceptionnelle, avec 56 journées pluvieuses (soit un peu plus de 50% de journée pluvieuse en plus par rapport à la normale qui est de 37 jours).

Pluviométrie annuelle (Météo France)

PR

Source : Météo France

Réunion

Ajouter un commentaire