Anais

Les cyclones du mois d'octobre dans l'océan indien sud-ouest

Dans l'océan indien sud, c'est généralement à partir du mois d'octobre que les conditions deviennent progressivement propices à la cyclogenèse. Aussi loin que les archives le permettent, voyons ensemble les systèmes qui ont évolué dans l'océan indien sud-ouest durant le mois d'octobre.

AMY le plus ancien et BRANSBY le plus récent

Afin de réaliser un inventaire de l'ensemble des systèmes qui ont évolué durant le mois d'octobre dans l'océan indien sud-ouest, nous avons du éplucher les archives de Météo France, de la NOAA et d'IBTrACS. Nous avons retenu tous les systèmes dépressionnaires qui ont été baptisés au cours du mois d'octobre et qui ont évolué à l'Ouest de 90E (limite actuelle séparant l'océan indien sud-ouest de l'océan indien sud-est). Si la tâche s'est avérée simple pour les systèmes les plus récents (décennies 90, 2000 et 2010), la chasse aux données s'est compliquée au fur et à mesure que l'on reculait dans le temps.

En tout, nous avons trouvé entre la saison 1962/1963 et la saison 2016/2017, 18 systèmes baptisés. A ces 18, on peut éventuellement rajouter ANGELA qui a été baptisé à la toute fin du mois de septembre 1966, et qui a évolué majoritairement durant le mois d'octobre 1966. Notons également que parmi ces systèmes, les cyclones ALEX (oct. 81) et OSCAR (oct.83) étaient considérés à l'époque comme faisant partie du bassin sud-est, car nés à l'Est de 80E qui était l'ancienne ligne de démarcation entre les 2 bassins du sud de l'océan indien. Pour être tout à fait complet sur cette liste, il convient de préciser qu'un des systèmes parmi les 18 n'a pas été baptisé en octobre 2013, alors que le stade de tempête modérée était atteint, et il est possible qu'ARISILY en octobre 1982 n'avait pas atteint le stade du baptême et donc baptisé à tort.

 

Le plus ancien système baptisé durant ce mois est AMY, qui a évolué du 6 au 16 octobre 1962 et dont nous n'avons aucune indication sur l'intensité. Il est probable qu'il s'agissait d'un système de faible intensité et ne répondant pas aux critères de baptêmes actuels. Dans la description faite par les services météorologiques de la Réunion de l'époque, il est indiqué qu'AMY était le premier système à se former durant le mois d'octobre depuis 1911. En réalité, il est certains qu'il y ait eu des cyclogenèses entre 1911 et 1962 durant ce mois, mais que celles-ci n'ont tout simplement pas été détectées du fait d'absence de moyens d'observations autres qu'au hasard des navires jusqu'à l'avènement des premiers satellites. Le dernier système baptisé durant un mois d'octobre dans le bassin était la Dépression Subtropicale BRANSBY en début de saison 2016/2017. Ce système atypique, avait évolué au large du sud de Madagascar. 

ANAIS cyclone le plus intense à avoir évolué durant le mois d'octobre

De tous ces systèmes, 5 ont atteint le stade de cyclone tropical (voire 6 si on rajoute ANTOINETTE). Le plus ancien à avoir atteint le stade de cyclone tropical est BLANCHE qui a vécu du 7 au 14 octobre 1969. Ensuite, toujours d'après les publications d'époques du service météorologique de la Réunion, il faudra attendre 5 ans et BERNADETTE en 1973 pour retrouver un cyclone durant le mois d'octobre. Les suivants chronologiquement sont ALEX et OSCAR (mentionnés plus haut) qui sont estimés avoir atteint le stade de cyclone tropical selon le Bureau Of Meteorology (Australie). Puis, vient le cas ANTOINETTE en octobre 1996. D'après le CMRS de la Réunion, ce système est resté au stade de forte tempête tropicale. Malgré la présence d'un œil constaté le 19 octobre 1996, les prévisionnistes cyclone du CMRS de l'époque ont considéré que l'imagerie satellitaire ne justifiait pas le stade de cyclone.

Cyclone Tropical Blanche ESSA-8 octobre 1969 (service météorologique de la Réunion)

Cyclone Tropical Blanche ESSA-8 octobre 1969 (service météorologique de la Réunion)

Et enfin il y a "THE" cyclone. En octobre 2012, ANAIS va marquer l'histoire du bassin cyclonique du sud-ouest de l'océan indien. Improbable, spectaculaire, exceptionnel, voila les termes utilisés par Météo France pour qualifier ANAIS. Ce système qui a évolué du 10 au 19 octobre 2012 a eu la riche idée d'atteindre le stade de cyclone tropical intense permettant à la saison 2012/2013 de démarrer en fanfare. Selon Météo France, rien ne laissait présager un tel scénario. Après des débuts classiques, le phénomène va connaître contre toute attente une phase d'intensification rapide, jusqu'à devenir cyclone tropical intense à la mi journée du 14 octobre 2012. ANAIS est selon le CMRS de la Réunion le deuxième cyclone le plus précoce derrière BLANCHE 1969 (quid de BERNADETTE 1973). Mais c'est surtout l'intensité atteint par ce météore qui fait de lui un système d'exception. C'est le seul cyclone tropical intense à avoir évolué au cours d'un mois d'octobre.

Cyclone Tropical Intense ANAIS le 14 octobre 2012 à 12:00 utc (firinga.com)

Cyclone Tropical Intense ANAIS le 14 octobre 2012 à 12:00 utc (Firinga.com)

90% de l'activité cyclonique se déroule entre la mi-novembre et la mi-avril

Avec le début du mois d'octobre, l'océan indien sud entre dans une phase transitionnelle de l'hiver austral à l'été austral. Durant cette période, les hautes pressions subtropicales sont encore bien présentes, d'ou des trajectoires assez souvent de types zonales (globalement ouest) suivies par les systèmes précoces. Avec ce type de trajectoire, les régions comme les Mascareignes sont relativement protéger, ce qui est peut-être moins le cas des îles comme Agalega ou la pointe Nord de Madagascar. Néanmoins, ces systèmes sont souvent éphémères et fortement affaiblis lorsqu'ils approchent les zones habitées du sud-ouest de l'océan indien.

Trajectoire de la forte tempête tropicale ANDRE qui a évolué en octobre 2001

Exemple de trajectoire d'un système d'octobre, ici la forte tempête tropicale ANDRE qui a évolué en octobre 2001. Comme vous pouvez le constater, le système a suivi une trajectoire globalement ouest mis à part un déplacement sud-ouest temporaire en milieu de parcours. Le système va comme c'est souvent le cas en début de saison s'affaiblir fortement et se dissiper avant d'arriver à proximité des terres habitées du bassin (Météo France Océan Indien)

Selon le CMRS de la Réunion, 90% de l'activité cyclonique se déroule entre la mi-novembre et la mi-avril, période habituellement appelée saison cyclonique officielle. En attendant, ce mois d'octobre débute classiquement. Une faible zone perturbée numérotée 92S a tenté une cyclogenèse entre les Seychelles et Diego Garcia, avant d'être rattrapée par des conditions peu propices. Ce genre de situation devrait se répéter, jusqu'à ce qu'une cyclogenèse aboutisse. Cela sera-t-il le cas durant ce mois d'octobre 2017?  Assisterons-nous à un baptême durant ce mois comme cela fut le cas l'année dernière? Saison précoce ou pas? L'avenir nous le dira.

PR

  • Source : CMRS de la Réunion / IBTrACS / OMM - Programme Cyclone
  • Image d'illustration : cyclone tropical intense ANAIS le 14/10/2012 (NASA)

flashback