SITE D'INFORMATION SPECIALISE SUR LES CYCLONES TROPICAUX ET L'OCEAN INDIEN

Assises sur les risques naturels à la Réunion 2017 : Appel à témoignages

Hansella le 060496 à 6utc (NOAA)

CT HANSELLA, avril 1996

Nous sommes au mois d'avril 1996 et on aborde la dernière ligne droite de la saison 1995/96. Alors que Rodrigues en était quitte pour une belle frayeur avec le cyclone FLOSSY, voilà que pointe une nouvelle menace nommée HANSELLA.

Des débuts poussifs

Tout commence à la fin du mois de mars 1996. Un minimum se creuse dans le secteur des Chagos et devient dépression tropicale les 28 et 29 mars. Puis, plus rien, la cyclogenèse s'interrompt. Le 1er avril, nouvelle poussée de la ZCIT, avec la convection qui s'organise autour d'une circulation dépressionnaire au sud des Chagos (peut être la même que celle des 28 et 29 mars). L'intensification est lente, en raison d'une structure de type dépression de mousson, avec les vents les plus forts situés loin du centre et une large circulation dépressionnaire, faisant 1000 km de diamètre. Malgré tout, Maurice baptise le système HANSELLA le 3 avril, bien que le stade de tempête modéré ne soit atteint que le 4 avril. Après avoir évolué en direction de l'ouest, la tempête ralentie et incurve vers le sud-ouest, direction un talweg transitant au sud. Dès lors, HANSELLA représente une menace pour la partie orientale des Mascareignes et plus particulièrement Rodrigues. Dans le même temps, le système s'intensifie de façon plus rapide et le 5, un œil apparaît, gagnant en définition dans la nuit. HANSELLA devient donc cyclone au moment de traverser Rodrigues.

Hansella trajectoire complète

Rodrigues dans l'oeil du cyclone

Dans la matinée du 6 avril, les Rodriguais se réveillent en plein dans l'œil du cyclone. Cette situation est très rare pour les îles composants l'archipel des Mascareignes. L'oeil est large et HANSELLA se déplace lentement. Du coup, l'accalmie dure presque toute la matinée. En début d'après-midi, le quadrant nord-ouest du mur de l'œil affecte l'île. Les vents se mettent à souffler violemment en sens inverse, avec des pointes à 180 km/h. 

Image micro onde du 060496 à 00z

Baroud d'honneur sur la Réunion

Après s'être éloigné de Rodrigues en direction du sud-est, le système rebrousse chemin en direction de l'ouest, tout en faiblissant rapidement. Le 8, HANSELLA repasse à moins de 100 km de Rodrigues, alors que le système n'est plus que l'ombre de lui-même. Le vortex d'Ex-HANSELLA, repris dans le flux d'alizé, va jusqu'à la Réunion où il fera de bruyants et humides adieux. Dans la nuit du 10 au 11 avril, de la convection se développe au nord-ouest de la Réunion, en relation avec les restes d'HANSELLA, générant sur l'île un intense épisode pluvio-orageux.

Orage sur la Réunion le 100496 a 18utc

L'île Rodrigues dans l'œil d'un cyclone est quelque chose de rarissime. Les îles étant des têtes d'épingle perdues au milieu de l'océan, la probabilité pour que cela arrive est très faible. La dernière fois que cela est arrivé à la Réunion, c'était lors du cyclone COLINA en 1993. Pour Maurice, il faut remonter a bien plus longtemps, c'est à dire à décembre 1979, avec le cyclone CLAUDETTE.

PR

Source : Météo France / NOAA / Firinga.com

flashback

Ajouter un commentaire