VOYAGEOI.COM -  TRAVAILLER AVEC CYCLONEOI -  CONTACT

Cyclone CELINE (1979) : Revirement de situation et désastre pour Rodrigues

01 Février 2019 - Il y a 40 ans débutait l'épisode CELINE, marqué par un revirement de situation qui aboutira sur un des impacts cycloniques les plus violents de l'histoire de Rodrigues.

Celine

Des débuts laborieux pour CELINE

Aujourd'hui, dans la rubrique "cyclone du passé", je vous rammène 40 ans en arrière. Nous sommes le 1er Février 1979 et un système baptisé du nom de CELINE se situe au Sud d'Agalega. C'est le commencement d'un des épisodes cycloniques les plus marquants du bassin Sud-Ouest de l'océan indien.

Pourtant, les débuts de CELINE n'ont rien d'exceptionnels et sont même laborieux. Le système qui se déplace en direction du Sud Sud-Est peine à s'organiser. Le 3 Février, le centre du phénomène se trouve à 200 km à l'Est de Maurice. L'activité convective centrale est totalement absente alors qu'une active bande périphérique est présente sur le quadrant Est, affectant l'île Rodrigues.

3 fev 79 1138utc

CELINE le 3 Février 1979 à 1138utc ©NOAA

En résumé, nous avons un système faiblement organisé et qui semble vouloir s'évacuer entre l'île Maurice et l'île Rodrigues. CELINE ne présente donc aucun danger et ne devrait pas rester dans les annales cycloniques du Sud-Ouest de l'océan indien se dit-on en ce 3 Février 1979. Et pourtant...

CELINE fait demi-tour

Le 4, sa course vers le Sud est entravée par les hautes pressions subtropicales. Le système est bloqué et cherche un échappatoire. Pour s'en sortir, CELINE réalise une boucle à proximité des côtes Sud-Est de l'île Maurice. Le 5 Février, le phénomène rebrousse chemin et repart vers le Nord-Est.

CELINE le 5 fev 79 1117utc

CELINE le 5 Février 1979 à 1117utc ©NOAA

Dans le même temps, la donne semble vouloir changer. CELINE qui jusqu'à présent s'était fait remarqué pour sa difficulté à s'organiser, montre à présent des signes patents d'intensification. La courbure cyclonique est de plus en plus nette et la configuration nuageuse évolue en bande incurvée.

Le 6 Février, l'activité convective s'est bien concentrée et un semblant oeil apparaît au coeur du système. Le stade de cyclone tropical est a priori atteint à ce moment selon le service météorologique de la Réunion. À partir de maintenant CELINE sort les griffes. 

Un sacré revirement de scénario

Nous sommes le 7 Février 1979. CELINE présente désormais un oeil parfaitement visible au coeur d'un anneau convectif central qui s'est consolidé. Dans le même temps, la trajectoire s'est redressée en direction générale de l'Est. En 48h, nous sommes passé d'un faible et inoffensif système qui devait s'évacuer vers le Sud, à un dangereux cyclone qui menace Rodrigues.

L'image satellite du 8 Février montre que le phénomène a continué de s'intensifier. Ce renforcement est sans doute lié à des conditions en altitude favorables. L'image sat du 8 à 21utc montre un épanchement nuageux assez vaste au Sud-Est de CELINE. Cela semble indiquer la présence d'un puissant canal d'évacuation qui pourrait expliquer la significative intensification.

CELINE le 8 fev 79 1046utc

CELINE le 8 Février 1979 à 1046utc ©NOAA

Finalement, le cyclone tropical intense transite à proximité immédiate des côtes Sud de Rodrigues dans la nuit du 8 au 9 Février. L'île se retrouve sur le côté gauche de la trajectoire, donc soumise aux vents les plus violents. Une rafale maximale de 216 km/h est relevée le 9 à 3h (loc) du matin et la pression minimale enregistrée fut de 956 hPa. 

1979 une autre époque

À part l'observation satellite, il n'y avait aucun moyen d'imaginer un tel revirement de situation. En 2019, un scénario à la CELINE serait très largement anticipé grâce aux modèles de prévision numérique. On imagine également la frénésie que cela provoquerait sur les réseaux sociaux et dans les médias.

PR

Source : Service Météorologique de la Réunion / NOAA

Les cyclones du passé vous intéressent ? Inscrivez-vous pour que vous soyez informés dès la publication d'un article dans cette catégorie

Je m'inscris

flashback

Ajouter un commentaire