SITE D'INFORMATION SPECIALISE SUR LES CYCLONES TROPICAUX ET L'OCEAN INDIEN

Assises sur les risques naturels à la Réunion 2017 : Appel à témoignages

Hono prof

CTTI HONORININA, mars 1986

La saison 1985/86 a été marquée par l'épisode HONORININA. En plein mois de mars et donc au cœur de la saison cyclonique, ce cyclone atteindra une intensité remarquable avant de frapper de plein fouet Madagascar qui, une nouvelle fois, n'en ressortira pas indemne. C'était il y a 30 ans.

Formation et évolution

Le 8 mars, Une circulation dépressionnaire fermée est localisée à l'est sud-est de Diego Garcia selon Météo France. Le système était déjà probablement à cet instant, une Dépression Tropicale. Si le stade de Tempête Modérée est atteint à 12utc, ce ne sera que lendemain, suite à la réception de l'image satellite NOOA9 de 1017utc, que le système sera baptisé HONORININA. Le phénomène va suivre une trajectoire zonale, sur un cap régulier d'ouest à ouest sud-ouest. HONORININA s'intensifie graduellement, est atteint le stade de cyclone tropical le 11 mars à 18utc. Le transit d'un couloir dépressionnaire crée une faiblesse dans la dorsale, entrainant une inflexion vers le sud-ouest. Ce changement de cap, suggère une menace potentielle pour les Mascareignes. Mais dans la nuit du 12 au 13, la dorsale se reconstitue et le cyclone reprend un cap ouest sud-ouest. Le système va connaître une phase d'intensification soutenue, permettant à HONRININA, d'atteindre son pic d'intensité, le 13 à 18utc. Les services météorologiques de l'époque ont estimé qu'HONORININA avait atteint à son maxi, le stade de Cyclone Intense. En réalité, on en est loin, puisque les ré-analyses donnent du T7.0, soit le stade de Cyclone Très Intense, avec une pression estimée à 900 Hpa, parfaitement corroboré par les images satellites. A cet instant, les rafales les plus fortes sont estimées atteindre les 322 km/h. HONORININA ne maintiendra que brièvement ce stade, car dès le lendemain à 00utc, le système est à nouveau un Cyclone Intense. Si la région de Sava semblait en ligne de mire, une temporaire inflexion sud-ouest, déplace la zone d'atterrage vers la ville portuaire de Toamasina. 

Trajectoire complète d'HONORININA

HONORININA impacte durement Madagascar

Le 15, HONORININA atteint les côtes Est de Madagascar, au stade de cyclone tropical à environ 40 km au nord de Toamasina (Tamatave). Les différentes archives ne nous permettent pas d'avoir d'informations fiables concernant l'impact du vent. Le rapport de l'UNDRO, daté du 25 mars 1986, parle de rafale jusqu'à 300 km/h, alors que l'USAID avance le chiffre de 280 km/h. Malheureusement, aucun relevé officiel ne vient confirmer ces chiffres. En termes de pluie, il a été relevé en 24H, 455 mm sur Toamasina. Le 17 mars, le système qui s'est fortement affaiblit en traversant la Grande Île, ressort dans le Canal du Mozambique, au niveau de Morombe. Le bilan est lourd, 99 décès et des dégâts colossaux à Toamasina, Fenerive Est, Sainte Marie, Brickaville, Moramanga et Fianarantsoa. Un grand nombre de maisons, de bâtiments publics, d'infrastructures portuaires et routières sont détruites. Une grande partie des rizières sont inondées et l'approvisionnement en eau et électricité est coupé. Devant l'état catastrophique du pays suite au passage du cyclone, le gouvernement Malagasy de l'époque, demande l'aide internationale, afin de faire face aux conséquences terribles du cyclone.

PR

source : Météo France / UNDRO / USAID / JTWC / NOAA / Firinga.com

flashback

Ajouter un commentaire