SITE D'INFORMATION SPECIALISE SUR LES CYCLONES TROPICAUX ET L'OCEAN INDIEN

Assises sur les risques naturels à la Réunion 2017 : Appel à témoignages

Pylônes électriques endommagés par le vent

CTI JOAN, décembre 1975

Il y a 40 ans, l'ouest de l'Australie subissait la colère du cyclone intense JOAN. Ce cyclone qui trouve son origine près de DARWIN impactera quelques jours plus tard la Pilbara coast à une intensité remarquable.

Trajectoire complète de JOAN

Formation et évolution jusqu'au 7 décembre

Après une cyclogenèse près de Darwin, le système est baptisé par le Bureau Of Meteorology le 1er décembre 1975. Tout en se déplaçant en direction du sud-ouest JOAN s'intensifie en profitant des conditions environnementales favorables. Le 2, le système atteint le stade de cyclone tropical et cyclone intense le 5 décembre. Le lendemain, après avoir suivi un déplacement ouest sud-ouest, JOAN ralenti et change radicalement de cap en direction du sud général. Ce changement de trajectoire est une mauvaise nouvelle pour les côtes ouest australiennes, qui se retrouvent du coup sous la menace direct, d'un dangereux météore. Le maximum d'intensité est atteint selon le JTWC à 18utc avec des vents moyens maxi sur 1 minute de l'ordre de 230 km/h et des rafales à 260 km/h.

L'ouest de l'Australie frappé par un puissant cyclone

JOAN maintient cette intensité durant 24h et s'affaiblira avant l'atterrage. C'est tout de même un puissant cyclone qui toucher terre près de Mundabullangana dans la nuit. Des rafales de 220 km/h sont enregistrées et la pression est descendue jusqu'à 915 Hpa, alors qu'une importante houle cyclonique déferle sur Port Hedland. En pénétrant à l'intérieur des terres, JOAN génère d'abondantes précipitations, provoquant des inondations importantes. Il tombe jusqu'à 591 mm près de la Mine Mamboo et plusieurs records de précipitations locales tombent.

PR

Source : JTWC / Bureau Of Meteorology / Associated Press

flashback

Ajouter un commentaire