MEDIA SOCIAL SPECIALISE SUR LES CYCLONES ET LES EVENEMENTS METEOROLOGIQUES DANS L'OCEAN INDIEN ET LE MONDE

Cyclone DANIELLA en 1996

Il y a 20 ans la Réunion et Maurice sous la menace de DANIELLA

Il y a 20 ans, au début du mois de décembre 1996, les grandes Mascareignes vont se retrouver sous la menace directe d'un cyclone dénommé DANIELLA. Cette situation peu habituelle survient au cours d'une saison 1996/97 précoce, puisque le premier système baptisé de la saison l'a été dès le mois d'octobre avec ANTOINETTE. Retour sur cet épisode peu banal.

Formation et évolution

Les prémices de DANIELLA pourraient bien se trouver du côté de la Tempête CHANTELLE qui avait évolué dans l'océan indien sud vers la fin novembre 1996. En effet, Météo France émet l'hypothèse que DANIELLA est peut-être la résurgence du centre de basse couche résiduel d'Ex-CHANTELLE. A partir du 1er décembre, le minimum se creuse et s'organise à l'ouest des Chagos, jusqu'à devenir une Tempête Tropicale le 3 et d'être baptisé DANIELLA. A la faveur de conditions environnementales favorables, l'intensification se poursuit alors à un rythme de plus en plus soutenu, permettant au système d'atteindre le stade de Forte Tempête le 4 décembre. Le 5, la situation s'emballe et DANIELLA entame une phase d'intensification explosive. Dans la nuit du 5 au 6, le système atteint son pic d'intensité au stade de Cyclone Intense. Les images satellites permettent d'apprécier la pureté de l'œil, trahissant un système particulièrement violent et générant des rafales proches de 280 km/h (sur 10 min). Le 6 décembre, après avoir suivit un déplacement vers l'ouest sud-ouest au cours des dernières 48h, DANIELLA change radicalement de direction et met le cap vers le sud. Dès lors, l'île de la Réunion se retrouve sous la menace directe du phénomène.

La Réunion en ligne de mire

Tout au long de ce samedi 7 décembre, les Réunionnais observent de près l'évolution du météor qui se dirige inexorablement vers l'île intense. La menace se précise et le préfet déclenche alors l'alerte orange à 12H locale. Petit point positif, DANIELLA évoluant vers des conditions de moins en moins favorables s'affaiblit. Malgré tout, il reste toujours un Cyclone Tropical donc un phénomène dangereux. Alors que tout semble aller dans le sens d'un impact direct du cyclone sur la Réunion, DANIELLA en décide autrement. Alors situé à moins de 300 km au nord du département, la perturbation sous l'effet du flux de nord-ouest en altitude change de nouveau de cap. Une inflexion vers l'est sud-est s'opère dans la nuit du 7 au 8, permettant à la Réunion de ne plus être la cible directe du cyclone. Malgré cette issue favorable, l'alerte rouge est déclenchée le 8 décembre à 7h30. Le bonheur des uns faisant le malheur des autres, l'île Maurice, qui depuis le début de l'épisode semblait à l'écart de tout danger, se retrouve brusquement plus concernée que sa voisine. Au final, DANIELLA transite à 110 km à l'Est de la Réunion et frôle Maurice dans l'après-midi, avec un passage à une distance de seulement 55 km du sud-ouest de l'île.

Finalement Maurice...

DANIELLA est à la limite entre le stade de Cyclone et Forte Tempête au moment de son passage au plus près de Maurice. Des rafales de l'ordre de 150 km/h sont ressenties sur l'ensemble de l'île et jusqu'à 300 mm de précipitation sont relevées par endroit. Des dégâts matériels sont constatés, 50% du réseau électrique est endommagé, la distribution en eau est perturbée et le secteur de l'agriculture est fortement impacté. Au niveau humain on compte 3 décès. Le cyclone DANIELLA aura marqué par son intensification explosive, mais aussi par le fait que les Grandes Mascareignes ont été menacées aussi tôt dans la saison par un cyclone, ce qui est peu habituel. Vous avez vécu DANIELLA? Racontez nous votre expérience en laissant un commentaire.

PR

Source : Meteo France / Firinga.com / NOAA / Weather Unisys / AFP

flashback

Ajouter un commentaire