MEDIA SOCIAL SPECIALISE SUR LES CYCLONES ET LES EVENEMENTS METEOROLOGIQUES DANS L'OCEAN INDIEN ET LE MONDE

 

Winston

WINSTON cyclone le plus puissant de l'année 2016

Décidément, le pacifique sud montre les muscles depuis 2 saisons. Il y a presque un an, le cyclone très intense PAM, ravageait les îles du Vanuatu. Aujourd'hui, ce sont les Fidjiens, qui subissent de plein fouet le féroce et redoutable cyclone très intense WINSTON, qui prend haut la main le statut provisoire du cyclone le plus puissant de l'année 2016.

Une trajectoire complètement folle

WINSTON est Baptisé le 10 février 2016, alors que le système se trouve à l'Est des Vanuatu. Suivant une trajectoire sud sud-est puis sud, WINSTON reste à l'écart des îles tout en s'intensifiant. Le système atteint un premier pic d'intensité à 110 kt (stade de cyclone intense) à plus de 350 km à l'Est de la Nouvelle Calédonie. WINSTON change progressivement de trajectoire à partir du 13 février, pour effectuer une étonnante remontée vers l'est nord-est. Le système s'affaiblit jusqu'au stade de tempête modérée au moment de passer au nord-ouest des Tonga dans la nuit du 15 au 16 février. Le 17, WINSTON se rebiffe, et alors que le stade de cyclone est de nouveau atteint, nouveau changement radical de trajectoire. On passe d'un déplacement vers l'est nord-est à un cap plein ouest. Dès lors, la menace devient directe pour les Fidji, d'autant plus que les conditions sont optimales pour permettre à WINSTON de devenir un cyclone mémorable.

Une intensification de folie

Au moment de rebrousser chemin vers les Fidji, WINSTON est redevenu cyclone tropical. Le 19 février, le stade de cyclone intense est atteint pour la seconde fois. A partir de ce moment, le cyclone va connaître une intensification phénoménale, profitant pleinement des conditions environnementales favorables (faible cisaillement, bonne divergence et températures de l'océan optimales). Le système s'intensifie de manière presque indécente et sans plafonner jusqu'au moment de concerner Les Fidji. Après avoir traversé directement les îles Taveuni et Koro, c'est un cyclone très intense de 155 kt (1 min) avec des rafales avoisinants les 350 km/h qui frappe le nord-est de l'île principale des Fidji ce 20 février à 0600z.

Un cyclone désormais dans la postérité

Le cyclone qui a été quelques peu ébranlé en touchant Viti Levu, s'éloigne à présent des FIDJI et devrait contourner l'île principale Fidjienne par l'ouest. Les dernières prévisions prévoient encore un nouveau pic à 140 kt le 22, avant de s'évacuer définitivement vers le sud-est tout en s'affaiblissant. Avec une telle intensité, WINSTON devient non seulement provisoirement le cyclone le plus puissant de l'année 2016, mais il semblerait qu'il soit aussi le cyclone le plus puissant qu'ait jamais connu l'hémisphère sud selon le JTWC. Cela demande encore confirmation, mais ce cyclone rentre désormais dans la catégorie des cyclones mémorables de cette année 2016 et du pacifique sud, surtout que des îles habitées ont été malheureusement frappées de plein fouet. Plus de 300.000 personnes ont été déplacées et un couvre feu imposé afin d'éviter toute sortie. Ne reste plus maintenant qu'à attendre le bilan et les premières images des conséquences de ce terrible cyclone.

PR

Source : CMRS NADI/JTWC/NRL 

pacifique

Ajouter un commentaire