MEDIA SOCIAL SPECIALISE SUR LES CYCLONES ET LES EVENEMENTS METEOROLOGIQUES DANS L'OCEAN INDIEN ET LE MONDE

Uriah zoom

URIAH, premier système majeur de la saison

Cette saison cyclonique 2015/16 de l'océan indien sud était jusqu'à URIAH plutôt décevante en termes d'intensité. Pour Météo France, CORENTIN n'a pas atteint le stade de cyclone tropical, mais pour URIAH pas de discussion. Il prend même provisoirement le statut de cyclone le plus puissant de la saison cyclonique 2015/16 sur l'ensemble de l'hémisphère sud. Mais voilà, WINSTON est passé par là et pourrait bien tout faire exploser.

Les U en force

Si la saison cyclonique a été jusqu'à présent décevante dans l'océan indien, elle était au contraire plutôt marquée du côté pacifique sud. 7 systèmes ont atteint au moins le stade de Dépression Tropicale avec 5 baptisés dont ULA qui a atteint le stade de cyclone intense avec 120 kt sur 1 min, faisant de ce système le plus puissant de la saison. On attendait la réponse de l'océan indien et elle viendra d'un autre U. Peu de temps après le complexe épisode DAYA, une cyclogenèse venue de la partie sud-est de l'océan indien aboutira sur URIAH. Le système atteindra le pic de son intensité dans la nuit du 17 au 18 Février, avec une intensité de 125 kt sur 1 min (110 kt sur 10 min). Bien entendu, ce statut n'est que provisoire, la saison cyclonique 2015/16 étant encore loin d'être terminée. Nous verrons également si les 125 kt atteint par URIAH, seront confirmés au cours de la ré-analyse d'après saison.

Image ci-dessous ULA le 10 Jan 2016 à 0211z et URIAH le 17 Jan 2016 à 1954z

WINSTON complètement fou

Dans le pacifique sud le cyclone intense WINSTON est entrain de tenir en haleine les chasseurs de cyclone. Après avoir suivi une spectaculaire trajectoire, voilà que celui-ci semble vouloir devenir un super cyclone. Le JTWC prévoit du 135 kt dans son bulletin de 09z et un impact direct sur les FIDJI à une intensité de 130 kt, ce qui serait catastrophique. A suivre

PR

Source : RAMMB/JTWC/MFR

bassin sud ouest

Ajouter un commentaire