MEDIA SOCIAL SPECIALISE SUR LES CYCLONES ET LES EVENEMENTS METEOROLOGIQUES DANS L'OCEAN INDIEN ET LE MONDE

Tempete tropicale greg

Une tempête tropicale surprise dans l'océan indien

Alors que FRANCES vient à peine de se dissiper au nord-ouest de l'Australie, voilà qu'une cyclogenèse surprise s'est déroulée au sud-ouest de l'Indonésie aboutissant sur la tempête tropicale GREG. Baptisé aujourd'hui par le centre de Perth, le système pourrait passer au nord des îles Cocos en début de semaine prochaine.

Une cyclogenèse qui a surpris tout le monde

Hier, sur notre page Facebook, nous vous faisions part d'un minimum situé au sud-ouest de l'Indonésie et présentant une remarquable signature satellitaire. Hormis l'élégance du système, il semblerait que les agences météorologiques se sont faites surprendre par cette cyclogenèse rapide et inattendue. Les TCWC de Djakarta et de Perth parlaient d'un minimum avec faible potentiel de développement, alors que le NRL et le JTWC n'en faisait pas mention. De même, les différents modèles de prévision qui initialisaient une zone de basse pression, ne lui donnaient pas de chance de développement. Ce n'est qu'en cours de journée d'hier que la Navy a pris en charge le minimum en le numérotant 98S, tandis que le TCWC de Perth a commencé à diffuser ses premiers bulletins concernant cette perturbation aujourd'hui. Finalement, devant l'organisation continue du système, le bureau of meteorology a fini par le baptiser GREG. Ainsi, il s'agit du 6eme système baptisé dans le bassin sud-est de l'océan indien pour cette saison cyclonique 2016/2017 après Yvette, Blanche, Caleb, Ernie et Frances.

Situation générale

Lors du dernier point effectué par le TCWC de Perth à 12utc, la tempête tropicale GREG était positionnée autour des points 10.7S et 100.6E, soit à environ 445 km à l'est nord-est des îles Cocos. Le système est estimé générer des vents moyens maxi sur 10 min de l'ordre de 65 km/h avec des rafales de 95 km/h. Il se déplaçait vers l'ouest sud-ouest à la vitesse de 13 km/h. GREG qui est un système de petite taille peut réagir très rapidement à la moindre variation des conditions environnementales, ce qui complique les prévisions d'intensité. La tempête qui évolue dans une zone ou le cisaillement est faible pourrait s'intensifier et atteindre le stade de forte tempête tropicale (catégorie 2 australienne). En termes de trajectoire, les modèles sont en accord pour un déplacement en direction générale de l'ouest, pilotée par les hautes pressions subtropicales situées au sud du système.

Prévision de trajectoire de la tempête GREG (BOM)

A surveiller pour les îles Cocos

Une tendance à l'affaiblissement est attendue durant la journée de lundi selon le TCWC de Perth. De son côté, le CMRS de la Réunion indique dans son bulletin ZCIT du jour que le minimum associé au reste de GREG pénétrera dans sa zone de responsabilité en milieu de semaine prochaine, sans toutefois réussir à s'intensifier en raison d'un environnement sec et d'une absence de convergence en basse couche. En attendant, le système est prévu transiter au nord des îles Cocos. Il existe encore une incertitude concernant la distance de passage au plus près de la possession Australienne. En tout état de cause, le centre des cyclones de Perth précise qu'un passage rapproché des îles Cocos et pouvant conduire à des rafales de 130 km/h, n'est pas encore totalement exclu. Tout dépendra du moment ou GREG entamera son virage en direction de l'ouest. Si aucune alerte cyclonique n'est en vigueur sur l'île, les habitants sont conviés à suivre les prochains bulletins.

PR

  • Source : Bureau Of Meteorology
  • Image d'ilustration : RealEarth

bassin sud est

Ajouter un commentaire