SITE D'INFORMATION SPECIALISE SUR LES CYCLONES TROPICAUX ET L'OCEAN INDIEN

Assises sur les risques naturels à la Réunion 2017 : Appel à témoignages

17s

Une Dépression Tropicale inattendue

Quelques jours après l'épisode EMERAUDE on pensait l'océan indien avoir retrouvé son calme. Mais c'était sans compter sur une cyclogenèse qui a pris beaucoup de monde de court y compris Météo France. La soirée du lundi 29 mars sera cocasse avec le CMRS de la Réunion et le JTWC annonçant deux choses totalement différentes.

Météo France un peu en retard pour le coup

Dans son bulletin ZCIT du 28 mars à 12z, Météo France mentionne le système en le qualifiant de minimum de basse couche situé vers 13.5S/74.6E, selon la passe ASCAT de 0440z, donc environ 8h avant le point de 12z. Le CMRS signal des conditions de plus en plus défavorables qui ne devrait pas permettre au système de se creuser significativement. L'agence conclut enfin par "Pour les cinq prochains jours, il n'y a pas de risque de formation d'une dépression tropicale sur le bassin." Le hic va intervenir lorsque le JTWC va publier son analyse de 15z.

Depression Tropicale n°7 le 29 mars à 12z loin à l'Est de Rodrigues (image Kobus Botha)

Depression Tropicale n°7

Le JTWC sur le coup

Dans son bulletin, l'agence américaine au contraire de Météo France, évaluait la probabilité que le système (encore numéroté 94S), devienne une Dépression Tropicale dans les prochaine 24H comme forte. A 22h le JTWC le numérote 17S, considérant le stade Dépression Tropicale atteint et publie ces prévisions de trajectoire et d'intensité. Une telle situation est très étonnante, voir même rarissime, ce qui a laissé perplexe tous ceux qui comme nous suivons les cyclones à la loupe. A la décharge de Météo France, les conditions n'étaient pas vraiment favorables pour un creusement significatif et les modèles de prévisions n'ont rien vu également. Ce n'est que le 29 mars à 6z, que Météo France publie son premier bulletin concernant la Dépression Tropicale. Tout cela s'étant déroulé loin de toute terre habitée et avec un système de faible intensité, on peut dire que ce petit mélimélo restera du domaine de l'anecdote. C'est là une nouvelle petite cocasserie de cette drôle de saison 2015/2016.

PR

source : Météo France / JTWC

bassin sud ouest

Ajouter un commentaire