Une cyclogenèse qui s'annonce laborieuse pour la zone suspecte 91S

  • Par
  • Le 02/03/2020 à 12:35
  • Dans Blog Cyclone
  • 0 commentaire

- 02 Mars 2020 : 11h30 (Mascareignes) -

L'activité orageuse associée à la zone suspecte 91S s'est renforcée la nuit dernière, avant de décroitre dans la matinée. Les modèles de prévision suggèrent une cyclogenèse qui pourrait être laborieuse avec peu d'évolution au cours de cette semaine.

Une évolution laborieuse au cours de cette semaine ?

La zone suspecte numéro 91S située au Nord des Mascareignes est toujours sous étroite surveillance. Le système qui a présenté un renforcement de son activité convective (orageuse) la nuit dernière, semble à présent souffrir du cycle diurne. La masse nuageuse a donc perdu en consistance durant la matinée. Mais un noyaux de convection réussit à se maintenir au Nord de Maurice.

Zone suspecte 91s 03 02 2020

Infographie réalisée à partir des images INSAT3D via l'IMD

Les données scatérométriques montrent une circulation de basse couche encore mal organisée et dont le centre se trouve approximativement au large Nord-Ouest de Saint-Brandon. Pour l'heure, les principaux modèles de prévision numérique s'accordent sur une cyclogenèse laborieuse, avec un système qui aurait de grande difficulté à se creuser significativement au cours de cette semaine.

La présence d'un cisaillement de vent en altitude modéré à fort, agirait comme un frein à l'intensification. Les dernières données ensemblistes du modèle euro IFS, suggèrent toujours une faible probabilité de voir évoluer une tempête tropicale au cours de cette semaine.

Dégradation limitée pour les Mascareignes ?

Au niveau déplacement, un scénario global se dessine. En première partie de semaine, le système évolue peu avec potentiellement une lente dérive vers l'île Maurice. Par la suite, le renforcement des hautes pressions subtropicales aura pour effet de repousser le phénomène vers l'ouest Nord-Ouest ou le Nord-Ouest. Sur cette trajectoire, il se rapproche des côtes Nord-Est de Madagascar, sans qu'il soit possible de dire si le système atterrira ou non sur la Grande Île.

Zone suspecte 91s nord mascareignes

Infographie réalisée à partir des données ensemblistes du modèle euro IFS du 02/03/2020 à 0z et image MSG1 à 07z

Ce minimum dépressionnaire instaure des conditions humides sur les Mascareignes. Toutefois, les modèles ne proposent pas de cumuls pluviométriques significatifs pour les îles de l'archipel cette semaine. On pourrait tout de même observer des averses soutenues et très localisées, capables de générer des désagréments, comme on a pu le constater ces derniers jours à la Réunion notamment.

Par contre, le signal pluviométrique semble un peu plus marqué pour le Nord-Est de Madagascar. Tout dépendra de l'évolution du système au cours des prochains jours. Il est évident que plus il se rapprochera des côtes, plus le risque de forte pluie sera élevé. Son déplacement devra donc être suivi de près, pour déterminer l'ampleur des pluies qui pourraient éventuellement concerner la Grande Île.

PR

Inscrivez-vous, si vous souhaitez être alertés par mail en cas de risque de cyclogenèse ou du déclenchement d'une alerte cyclonique dans l'océan indien. C'est gratuit !

Je m'inscris

prévision d'activité cyclonique

Ajouter un commentaire