Système dépressionnaire au sud-ouest de Madagascar

Un minimum dépressionnaire s'est creusé au sud du canal du Mozambique. Ces types de phénomènes sont parfois baptisés si elles deviennent des dépressions subtropicales.

Minimum dépressionnaire au sud du canal du mozambique

L'imagerie satellite du jour met en évidence la présence d'un bel enroulement nuageux au large sud-ouest de Madagascar. Il s'agit d'un minimum dépressionnaire d'origine barocline qui s'est creusé ces dernières 24h, probablement sous l'impulsion de vent fort circulant en haute altitude qu'on appelle "courant jet".

Le minimum dépressionnaire visible au sud du canal du mozambique ©EUMETSAT

Le minimum dépressionnaire visible au sud du canal du Mozambique ce matin ©EUMETSAT

Il arrive dans certains cas que ces systèmes évoluent jusqu'à prendre des caractéristiques à la fois de types tropicales à cœur chaud et extra-tropicales. Ces phénomènes hybrides deviennent alors des dépressions subtropicales et sont baptisés. Le dernier cas de dépression subtropicale observé dans l'océan indien sud-ouest était BRANSBY qui avait évolué dans la même région en octobre 2016.

A noter que parfois les dépressions subtropicales réussissent à évoluer en système cyclonique tropical classique. Cela semble assez fréquent dans l'atlantique nord selon Météo France. L'ouragan LESLIE qui y est actuellement en activité est l'exemple le plus récent.

A priori pas de dépression subtropicale

Selon les modèles de prévision numérique, le système dépressionnaire au sud du canal du Mozambique pourrait approcher une structure à cœur chaud, sans pour autant réussir à devenir une dépression subtropicale. Il n'est à priori pas prévu de creusement significatif. Le minimum devrait se déplacer vers le nord-est et se rapprocher de Madagascar tout en se comblant rapidement.

Ce système impacte les conditions météorologiques sur zone et peut être source de désagrément pour les navires y circulant. Dans son bulletin marine du jeudi 04 octobre, Météo France parlait d'un avis de coup de vent de force 7 voire 8 avec une mer forte à très forte dans la région où évolue la dépression.

Minimum dépressionnaire modélisé par le modèle IFS ©WINDY

Minimum dépressionnaire modélisé par le modèle IFS ©WINDY

La surveillance de ce type de phénomène est primordiale pour anticiper tout risque et alerter navires et pêcheurs. Lors de la saison cyclonique 2009/2010, la dépression subtropicale JOEL avait provoqué la disparition de 18 personnes qui étaient en pirogue au large des côtes sud de la Grande Île selon le BNGRC.

PR

  • Source : Analyse établie à partir des données de modèles de prévisions globaux et cartes d'analyses de Météo France et moe.met.fsu.edu
  • Image : Eumetsat / Windy

Aux médias : Merci de mentionner mon blog en cas de reprise des informations et analyses publiées dans cet article 

Soyez les premiers informés dès la formation d'un cyclone ou du déclenchement d'une alerte cyclonique dans l'océan indien en vous inscrivant

Je m'inscris

bassin sud ouest

Ajouter un commentaire