5

Super Typhon NURI (Pacifique ouest 2014) - 03/11/14 20H30 GMT

Super Typhon Nuri 02/11/14 image IR2014 NOV 03 20H30gmt : Nord Ouest Pacifique

Cyclone très intense 20W-Nuri: un cas d'intensification explosive.

Le JMV file du JTWC (positions du centre et estimations d'intensité en temps réel révisées, sorte de premier best track) montre à quel point ce système s'est intensifié brutalement.

Le météore est estimé au premier stade de cyclone tropical (75 noeuds sur 1mn) le 01/11 à 18Hgmt. Les rafales maximales en mer dans le mur de l'oeil qui commence à se faire jour sur les images conventionnelles sont estimées à un peu moins de 180k/h. 24 heures plus tard seulement le typhon est devenu un monstre (155 noeuds sur 1mn) avec des rafales estimées en mer à 360k/h.

Même si ici nous avons en quelque sorte "senti le coup venir" (bulletin de 21gmt le 01/11) je vous laisse imaginer ce que peut engendrer ce genre d'intensification explosive à relative proximité de terres habitées... En 24h on passe d'une menace certes à prendre au sérieux mais qui reste dans la normale à une menace extrême.

En images cela est plus explicite encore. Voici 6 photos satellite issues de satellites défilants entre le 01/11 à 13H55gmt et le 03/11 à 00H24gmt.

  1. La moins récente est une Terra le 01/11 à 13H55gmt: le système est au stade de forte tempête. Son oeil est visible sur les images micro-onde mais pas encore sur les conventionnelles comme celles-ci.
  2. Ensuite fauche de Noaa 15 à 20H07gmt: le premier stade de cyclone est atteint et l'oeil commence à apparaître.
  3. La Noaa19 moins de 7 heures plus tard est saisissante: on n'a plus à faire au même phénomène en quelque sorte. Le premier stade de cyclone intense est franchi alors que la signature satellite tutoie déjà des valeurs élevées sur Dvorak en instantané: adt(raw) à 6.8; l'intensité réelle est à 5.5 car il faut laisser le temps aux vents en surface d'atteindre les valeurs déduites de l'analyse de l'image.
  4. L'intensification ne plafonne pas et la Métop de 10H58gmt ce même 02/11 est spectaculaire: au cours d'une saison cyclonique des signatures satellite aussi "parfaites" sont plutôt rares tous bassins confondus: l'image correspond à 7.5 sur Dovrak; on peut encore dire qu'il y a de la marge comme nous l'écrivions dans notre bulletin de 09Hgmt car l'oeil peut gagner encore quelques degrés (il est à +9,5°C selon Mtsat à 11gmt). Les sommets le ceinturant sont extrêmement froids avec une moyenne de -83°C.
  5. Dans les heures qui suivront, l'oeil se réchauffera encore un peu (jusqu'à + 13,6°C ce qui permettra à la valeur ADT brute d'atteindre 7.6 à 13H30 et 14Hgmt). La présentation satellite de ce système a atteint son apogée elle va ensuite lentement mais sûrement décliner.
  6. La Noaa 19 de 16H27gmt montre que les sommets commencent à se réchauffer lentement (l'oeil reste chaud) (ADT=7.4). Le cyclone est à son pic d'intensité à 155 noeuds sur 1minute. La Métop de 00H24gmt le 03/11 confirme la tendance (ADT=6.7).
    L'affaiblissement du système ne se matérialise pas en surface aussi vite que ne le laissent suggérer les valeurs instantanées. Comme pour l'intensification il existe un temps de latence bien appréhendé par les contraintes de la méthode de Dvorak.

NURI


Voilà en quelques mots avec quelques superbes images satellite un cas d'école ("a text-book cyclone") que l'on observe presque chaque saison (parfois plusieurs fois dans la même saison) sur la partie orientale de la Mer des Philippines qui impressionnent toujours autant Loïc Abadie et bien d'autres à commencer par moi et ce depuis plus de 20 ans...


Cheers,
PH.


PS : on voit sur le JMV que le JTWC a revu à la hausse son estimation du 02/11 12Hgmt: 130 noeuds en temps réel, 135 noeuds à présent. En revanche l'estimation en temps réel de 155n à 12gmt ce 03/11 m'apparaissait un peu généreuse. Elle a été revue légèrement à la baisse à 150 noeuds.

pacifique

Ajouter un commentaire