20180406 1

Retour de l'activité pour la dernière quinzaine d'Avril ?

Le 31 mars dernier, le centre des cyclones de la Réunion publiait ses tendances d'activité pour avril. Si le risque de cyclogenèse est inexistant pour la première quinzaine du mois, les modèles suggèrent un risque plus élevé que la normale au cours de la dernière quinzaine selon l'agence météorologique.

Calme plat durant la première quinzaine d'avril

Le contexte de grande échelle actuel est dominé par une phase sèche de l'oscillation de Madden-Julian (MJO) dans l'océan indien. Cette situation se traduit par des conditions défavorables à la cyclogenèse dans l'océan indien et à contrario favorables dans le pacifique, d'où la formation de plusieurs systèmes dépressionnaires tropicaux ces derniers jours dans le bassin nord-ouest et sud-ouest du pacifique.

Carte de flux de surface du modèle déterministe IFS modélisé par l'application WINDY

Fig.1 - Flux de surface du modèle déterministe IFS modélisé par l'application WINDY le 05/04/2018 à 12utc - La simulation met en évidence l'anomalie d'Est bien établit sur toute la largeur de l'océan indien sud et l'absence de mousson.

Pour l'océan indien, les modèles de prévision numérique ne suggèrent aucun signal de cyclogenèse durant la première quinzaine de ce mois d'avril. Le flux de mousson est quasiment absent, alors  qu'une anomalie de vent d'Est (fig.1) associée à la prédominance de l'Alizé empêche le développement d'une activité convective significative durant la première partie du mois.

Changement de situation pour la deuxième moitié d'avril ?

La MJO est actuellement en phase 8, poursuivant sa traversée de l'océan pacifique. Selon le Bureau Of Meteorology, cette ondulation devrait maintenir une amplitude modérée à forte tout en finissant son transite au dessus du pacifique et lors de son passage au dessus du continent américain.

Le retour de la MJO dans l'océan indien est attendue vers la fin de la première décade ou début deuxième décade d'avril. Cette situation devrait théoriquement conduire à un renforcement de l'activité convective dans le bassin sud-ouest de l'océan indien durant la deuxième moitié du mois.

Perspective d'activité cyclonique et pluvieuse intra-saisonnière de la NOAA

Fig.2 - Perspective d'activité cyclonique et pluvieuse intra-saisonnière de la NOAA - Les tendances prévoient un signal de précipitation supérieur à la normale pour la semaine du 11 au 17 avril au sein de la ZCIT (représenté par la patatoïde de couleur verte) sur toute la largeur du bassin sud-ouest. Ce signal correspond au retour d'une phase active de la MJO.

Le CMRS de la Réunion indique dans ses prévisions mensuelles du mois, que l'ensembliste du modèle européen suggère un risque plus élevé de cyclogenèse que la normale pendant la dernière quinzaine d'avril. 

Dernière quinzaine d'avril à surveiller

En résumé, c'est le calme plat pour toute cette première partie d'avril. Rien à signaler, aucune cyclogenèse attendue. Par contre, pour la dernière quinzaine du mois, la situation pourrait bien évoluer, avec un contexte plus propice à la cyclogenèse et des signaux d'activité cyclonique plus élevés que la normale.

PR

  • Source : CMRS de la Réunion / NOAA / Bureau Of Meteorology
  • Image d'illustration : IMD

bassin sud ouest

Ajouter un commentaire