VOYAGEOI.COM -  TRAVAILLER AVEC CYCLONEOI -  CONTACT

Pourquoi GELENA va-t-il s'intensifier et se diriger vers le Sud-Est?

07 Février 2019 : 19h09 - Dans cet article je vous explique les raisons qui font que le cyclone GELENA est prévu s'intensifier et prendre une direction Sud-Est

GELENA

À 16h, GELENA était toujours un cyclone tropical. Son intensité a stagné alors que son déplacement est à présent orienté vers le Sud Sud-Est à la vitesse de 11 km/h. Son évolution est suivie de très près, dans la mesure où il devrait traverser l'archipel des Mascareignes. Il est donc capital d'anticiper sa trajectoire et de deviner son intensité future. Voici donc quelques éléments pour expliquer les tendances de trajectoire et d'intensité.

Pourquoi une trajectoire Sud-Est

Commençons par la trajectoire de GELENA. Après avoir fait du quasi surplace, le système devrait franchement se mouvoir vers le Sud Sud-Est puis le Sud-Est. Cette prévision s'explique par le fait que le déplacement du météore sera dicté par des flux (vents) situés dans les moyennes et hautes couche de l'atmosphère. 

Deux centres d'actions vont piloter la trajectoire de GELENA. L'effet combiné d'un thalweg positionné au Sud des Mascareignes et d'une dorsale se mettant en place au Nord-Est du cyclone agit comme une sorte d'entonnoir qui poussera le système globalement vers le Sud-Est.

GELENA IFS

L'image ci-dessus représente les différentes solutions proposé par l'ensembliste du modèle européen IFS à 0z. Comme vous pouvez le constater, il y a une bonne concordance avec un faisceau de trajectoire orienté vers le Sud Sud-Est à Sud-Est ©NOAA

Pourquoi une nouvelle phase d'intensification attendue

Poursuivons avec les prévisions d'intensité. Celles-ci suggèrent un système qui devrait s'intensifier de manière rapide ces prochaines heures et vendredi. Pourquoi un tel scénario alors que le cyclone a semblé peiner aujourd'hui?

Tout d'abord, le plafonnement observé depuis ce matin résulte du fait que GELENA a manqué de carburant. En faisant du sur place, le potentiel énergétique où est situé le cyclone est épuisé, l'eau sous-jacent ayant refroidi. En bougeant de nouveau, GELENA retrouve des eaux plus chaudes.

GELENA outflow

©CIMSS

Enfin, les conditions en altitude sont très favorables. D'une part, pas de cisaillement qui viendrait décaper et désorganiser l'activité convective centrale. D'autre part, sachez qu'un cyclone ça respire et a besoin d'évacuer efficacement l'air en provenance des basses couche vers l'altitude, un peu comme une cheminée. Pour cela, deux canaux d'évacuation se sont mis en place au nord et au sud du cyclone. La carte CIMSS ci-dessus montre bien les vents divergents qui représentent ce qu'on appelle des outflow et par où l'air s'évacue.

Grace à ces bonnes dispositions en altitude, GELENA devrait théoriquement connaître une nouvelle phase d'intensification qui l'emmènerait jusqu'au stade de cyclone intense. De plus, l'intensification rapide devrait être facilitée par la taille réduite du coeur du cyclone.

 

À suivre de près pour Maurice et surtout Rodrigues

En résumé, GELENA est prévu s'intensifier est donc atteindre le stade de cyclone tropical intense grâce à des conditions en altitude très favorable. De plus, la philosophie de trajectoire Sud Sud-Est à Sud-Est semble bien établie avec un faible niveau d'incertitude. C'est pour cette raison, que l'on peut dès à présent parler d'un risque potentiel pour l'île Rodrigues à échéance de samedi.

Tout risque n'est pas encore totalement écarté pour l'île Maurice. Comme on peut le voir sur la carte de l'ensembliste d'IFS, certains réseaux s'approchent un peu de l'île sur la simulation de 0z. Toutefois, la probabilité d'un impact direct est marginale pour Maurice (- de 10% actuellement). Quoiqu'il en soit, la situation est à suivre de près.

PR

Soyez les premiers informés dès la formation d'un cyclone ou du déclenchement d'une alerte cyclonique dans l'océan indien en vous inscrivant

Je m'inscris

bassin sud ouest

Ajouter un commentaire