VOYAGEOI.COM -  TRAVAILLER AVEC CYCLONEOI -  CONTACT

Pacifique Sud : Que nous réserve la capricieuse tempête tropicale OMA ?

21 Février 2019 : 7z - Que va faire OMA? Va-t-elle continuer de se rapprocher de l'Australie ou va-t-elle repartir en direction de la Nouvelle Calédonie? C'est le flou total.

TC Oma

Impressionnant désaccord entre modèle de prévision

Voilà un système casse tête pour les prévisionnistes du pacifique Sud-Ouest. OMA aura eu jusqu'à présent un parcours proche du chaos. Au début de son existence, le système a multiplié les boucles à l'Ouest des Vanuatu. Finalement, OMA s'est décidé à se mouvoir franchement vers le Sud-Ouest et a transité au large Nord-Ouest de la Nouvelle Calédonie.

Sur cette trajectoire, le phénomène semblait parti pour impacter l'Australie pensait-on. Mais les modèles de prévision ont par la suite littéralement perdu leur latin. Tandis que certains suggéraient un impact sur le Queensland, d'autres envisageaient une évacuation vers le Sud-Est.

Eps

Les différentes solutions proposées par l'ensembliste d'IFS ©NOAA

Ukmo

Les différentes solutions proposées par l'ensembliste d'UKMO ©NOAA

Aujourd'hui, on n'est pas mieux avancé. Rarement on aura vu un tel désaccord et un tel éparpillement dans les solutions proposées par chacun des ensemblistes des principaux modèles. En résumé, deux scénarios s'opposent diamétralement. En premier lieu nous avons IFS et GFS qui rejètent le système vers le Nord-Ouest à échéance +48h. En second lieu, le modèle britannique UKMO propose au contraire un demi-tour vers le Nord-Est.

Brisban et le JTWC privilégient vers le Nord-Ouest

Pour l'heure, les agences humaines (JTWC et TCWC de Brisban) privilégient le premier scénario, à savoir un recourbement en direction du Nord-Ouest. Mais le niveau d'incertitude sur les prévisions de trajectoire est extrêmement élevé en raison du désaccord entre les modèles de prévision.

Prévisions trajectoire OMA

Prévision trajectoire des agences humaines. À gauche celui du TCWC de Brisban et à droite celui du JTWC

Dans ces conditions, inutile de tirer des plans sur la comète. Il est impossible d'avoir une vision claire de ce que pourrait faire OMA à échéance +48h. Du coup, dans le doute, il vaut mieux s'abstenir de crier au loup et attendre que les modèles s'accordent de nouveau.

Comme je le disais hier, ce phénomène sera compliqué à suivre jusqu'au bout. OMA n'a peut-être pas fini de jouer au montagne Russes avec nous.

PR

 
Infos Cyclone Pacifique
Groupe Public · 1 101 membres
Rejoindre ce groupe
Ce groupe est destiné à partager les infos et le suivi des cyclones ou typhons du Pacifique. Ce groupe (francophone) est associé au blog cycloneoi.com
 

pacifique

Ajouter un commentaire