VOYAGEOI.COM -  TRAVAILLER AVEC CYCLONEOI -  CONTACT

Pacifique : Rita à l'Est des Vanuatu et Kammuri qui menace les Philippines

26 Novembre 2019 : 07 UTC - Le pacifique est actif de par et d'autre de l'équateur. Dans l'hémisphère Sud, Rita commence à s'affaiblir à l'Est des Vanuatu. Dans l'hémisphère Nord, la tempête tropicale Kammuri représente une menace potentielle pour les Philippines. 

Rita et Kammuri animent le Pacifique

Kammuri rita- RAMMB -

Le Pacifique est actif en cette fin de Novembre 2019, avec une activité cyclonique simultanée sur les deux hémisphères. Sur sa partie Sud-Ouest, la tempête tropicale Rita qui a brièvement atteint le stade de cyclone tropical, commence à souffrir du renforcement du cisaillement d'altitude et d'un environnement sec. La signature satellite du système se détériore, confirmant la dégradation des conditions environnementales. Rita va s'affaiblir et devrait se combler et se dissiper en deuxième partie de semaine.

Dans l'hémisphère Nord, la situation est à suivre de près. Une cyclogenèse s'est déclarée au Sud-Est des Mariannes, aboutissant sur la formation de la tempête tropicale Kammuri. Le système devrait profiter de conditions environnementales favorables pour se renforcer progressivement. La tempête qui a une extension nuageuse impressionnante par sa largeur, pourrait devenir un typhon au cours des prochaines 48 à 72h.

Kammuri suit un déplacement orientée vers l'Ouest Nord-Ouest surfant sur la dorsale subtropical, ce qui devrait permettre aux îles Mariannes d'éviter un impact direct. Mais la situation sera tout de même à suivre de près pour Guam tant que le système n'aura pas transiter à proximité.

Menace potentielle pour les Philippines ?

Le phénomène pourrait se creuser significativement et devenir un puissant cyclone tropical ces prochains jours. Le modèle européen IFS suggère notamment un typhon virulent durant ce weekend. Dans le même temps, Kammuri est prévu suivre une trajectoire qui le rapprocherait des Philippines, avec potentiellement un risque d'impact en première partie de semaine prochaine. Toutefois, l'échéance élevée conduit à la prudence vis à vis de ces prévisions. Nous verrons si cette menace éventuelle se confirme durant ces prochains jours. À suivre donc...

PR

pacifique

Ajouter un commentaire