Ockhi imd 1

OCKHI premier cyclone de la saison 2017 dans l'océan indien nord

OCKHI est le premier système de la saison cyclonique 2017 de l'océan indien nord à atteindre le stade de cyclone tropical. Le système qui est entré en mer d'Arabie, se situe dans le secteur du territoire indien de Lakshadweep ou une alerte cyclonique est en cours. 

OCKHI premier cyclone tropical de la saison 2017

Le cyclone tropical OCKHI était situé lors du dernier point réalisé par le CMRS de New Delhi par 9.7N et 71.2E soit à environ 260 km à l'ouest nord-ouest de Minicoy et 230 km au sud-ouest de d'Amini Divi. Le système se déplace en direction de l'ouest nord-ouest à 12 km/h et continue donc son avancée en Mer d'Arabie.

OCKHI s'est comme prévu intensifié pour atteindre le stade de cyclone tropical, en profitant notamment d'un excellent canal d'évacuation côté boréal. Le cyclone évolue également dans une zone ou la température de la surface de l'océan est particulièrement favorable (29 à 30°C). Troisième système baptisé de la saison cyclonique 2017 de l'océan indien nord, OCKHI est le premier à atteindre le stade de cyclone tropical.

Le CMRS de New Delhi estime que le cyclone génèrait des vents moyens sur 3 min de l'ordre de 135 à 145 km/h et associés à des rafales d'environ 160 km/h. Selon les prévisions, il devrait encore avoir la possibilité de s'intensifier légèrement au cours des prochaines 24h. Un déplacement en direction de l'ouest nord-ouest est prévu pour les prochaines 24h à travers les îles Lakshadweep, avant un recourbement nord à nord-est à échéance +48h. 

Les îles Lakshadweep impactées par OCKHI

Les îles Lakshadweep sont donc directement concernées par le phénomènes. Au cours des prochaines 24h, les conditions météorologiques vont rester tempétueuses sur ces îles avec des pluies intenses, des rafales pouvant atteindre les 120 km/h et une mer démontée. La marée de tempête associée au phénomène pourrait également inonder les zones basses du nord et du sud des Lakshadweep.

Le CMRS s'attend à des dommages sur le réseau électrique et de communication, mais aussi à des dégâts sur les habitations, les infrastructures routières, sur les cultures à pied, les cultures de banane et de papaye. La mer étant dangereuse, les sorties en mer à proximité ou au large des îles Lakshadweep et des côtes de Kerala et Karnataka sont déconseillées. A signaler que des opérations de sauvetage ont été lancées conjointement par la marine indienne, l'armée de l'air et la garde côtière dans les districts méridionaux du Kerala et du Tamil Nadu, pour retrouver une centaine de pêcheurs.

Alors que le cyclone continue sa marche en mer d'Arabie, le bilan humain sur le Sri Lanka et le sud de l'Inde est déjà lourd, avec 26 personnes décédées selon l'AFP.

PR

  • Source : CMRS New Delhi / AFP
  • Image d'illustration : IMD

bassin nord