Menace cyclonique nouvelle caledonie 1

Menace cyclonique pour la Nouvelle Calédonie

La saison cyclonique 2016/2017 dans l'hémisphère sud a été jusqu'à présent particulièrement peu active. Actuellement, nous assistons à une poussée d'activité avec plusieurs centres d'actions aussi bien dans l'océan indien avec le cyclone ERNIE et la zone suspecte 96S que dans le pacifique avec un système qui représente une menace potentielle pour la Nouvelle Calédonie.

Le spectaculaire cyclone ERNIE

Au cours de la journée d'hier, nous avons observé avec beaucoup de surprise l'évolution du cyclone ERNIE. Ce système était peu développé initialement et les premières prévisions d'intensité avaient mal anticipé ce qui s'est passé. Le bureau of meteorology de Perth, chargé de suivre les systèmes évoluant dans le bassin sud-est de l'océan indien, avait dans ses premiers bulletins prévu un système d'intensité modéré, ne dépassant pas le stade de Tempête Tropicale Modérée (Catégorie 1 australienne). Finalement, lors de la journée du 7 avril, ERNIE va nous faire une démonstration de puissance. Classé Forte Tempête à 00utc (Catégorie 2), le phénomène va connaitre une phase d'intensification explosive, passant du stade de Forte Tempête à Cyclone Intense (cat.4) en l'espace de 6h. Tout au long de la journée, ERNIE continuera de se creuser atteignant la catégorie 5 qui est le stade maximal dans la classification australienne. Au plus fort de son intensité, ERNIE générait des rafales estimées à plus de 280 km/h. A présent, le système est en phase d'affaiblissement avec une dégradation de la signature satellitaire observée sur les récentes images, provoquée par une masse d'air de plus en plus sec. ERNIE restera comme un cyclone qui aura surpris tout le monde par une intensification significative inattendue. Fort heureusement, il sera resté loin de toute terre habitée.

Situation dans le pacifique sud-ouest

Les conditions environnementales dans le pacifique sud-ouest sont favorables à l'activité cyclonique. Une dépression tropicale (20F) située sur les Vanuatu est sous surveillance. Lors du point diffusé par Météo France Nouvelle Calédonie ce jour à 14h45 locale, le système était centré à environ 180 km de Port-Villa. Pour l'instant, le phénomène est d'intensité modeste avec une pression de 998 hpa et générant des rafales de l'ordre 80 km/h. Néanmoins, la dépression présente une remarquable structure nuageuse et devrait se renforcer profitant de conditions favorables. Le système évolue sur des eaux chaudes, dans un environnement avec un cisaillement faible à modéré et bénéficie d'une puissante divergence d'altitude selon le centre des cyclones de Nadi aux Fidji. Le baptême n'est à priori plus qu'une question de temps.

Menace potentielle pour la Nouvelle Calédonie

Selon les dernières projections, le système devrait poursuivre un cap sud sud-ouest et se rapprocher de la Nouvelle Calédonie tout en s'intensifiant. Météo France indique que le phénomène représente une menace directe potentielle pour le département, avec un impact prévu entre lundi après-midi et mardi, d'abord sur les Loyautés et ensuite sur la Grande Terre et l'île des Pins. Si pour l'instant l'incertitude concernant le timing, la trajectoire et l'intensité finale est encore assez élevée, la population néo-calédonienne est invitée à suivre l'évolution de la situation de très près, dans la mesure ou il existe une probabilité que ce système atteigne le stade de cyclone tropical avant d'éventuellement impacté la Nouvelle Calédonie. Selon Météo France, la dégradation du temps devrait être sensible à partir de lundi accompagnée d'une mer devenant grosse. Pour l'instant pas d'alerte cyclonique en cours.

EDIT : La Pré Alerte cyclonique sera déclenchée ce samedi à 23h locale en Nouvelle Calédonie

PR

  • source : CMRS NADI / Météo France Nouvelle Calédonie
  • image d'illustraiotn : Météo France

Signaler une faute

bassin sud est pacifique