VOYAGEOI.COM -  TRAVAILLER AVEC CYCLONEOI -  CONTACT

Lorenzo traverse les Açores et se dirige vers le Royaume Uni

02 Octobre 2019 : 05 UTC - L'ouragan Lorenzo qui continue de s'affaiblir a transité au plus près de l'archipel des Açores. Il va par la suite évoluer en une puissante tempête extra-tropicale tout en se rapprochant du Royaume Uni. 

Lorenzo track europeL'archipel des Açores balayé par Lorenzo

Comme prévu, l'ouragan Lorenzo transite relativement près de la partie Ouest des Açores. Le centre du cyclone est passé à proximité des îles Flores et Corvo qui ont probablement connu des conditions cycloniques et une puissante houle cyclonique. Lorenzo était un ouragan de catégorie 2 au moment du passage au plus près de l'archipel.

Selon Philip Klotzbach, 9 ouragans ont traversé les Açores depuis 1900, Gordon en 2002 étant le plus récent. Une alerte rouge pour vent violent et forte houle est en cours sur la partie occidentale et centrale de l'archipel.

L'activité convective de l'ouragan s'érode rapidement. Lorenzo qui évolue sur des eaux de plus en plus froides s'affaiblit. Il devrait entamer bientôt sa transition extra-tropicale et perdre ses caractéristiques tropicales. C'est une puissante tempête extra-tropicale classique qui devrait se rapprocher à grande vitesse de l'Irlande au cours des prochaines 48h.

Des conditions tempétueuses à venir pour l'Irlande

Le système pourrait apporter des conditions tempétueuse et une mer forte sur le Royaume Uni. À compter de jeudi, vents violents et fortes pluies abordent l'Irlande avant de s'étendre à l'Ecosse, au Pays de Galles et au Sud-Ouest de la Grande Bretagne vendredi. L'épisode Lorenzo pourrait définitivement s'achever avec sa dissipation en fin de semaine ou durant le weekend.

Quant à la France, l'impact devrait se limiter à l'arrivée d'une énergique houle sur les côtes Atlantique et un renforcement du vent sur les côtes de la manche, au cours de la journée de vendredi. Mais dans tous les cas, il n'y a aucun risque de voir un ouragan frapper l'Europe occidentale.

PR

Source : NHC // Philip Klotzbach

 

ouragan

Ajouter un commentaire