20180913

Les Philippines dans la ligne de mire du violent super typhon MANGKHUT

Le super typhon MANGKHUT est devenu le cyclone le plus puissant de l'année 2018. L'intensité atteint ce mercredi 12 septembre à 18h utc lui a permis de dépasser le typhon JEBI qui n'aura pas tenu longtemps ce statut. Les prévisions commencent à être inquiétantes pour le nord des Philippines.

MANGKHUT sur le trône

Si l'actualité cyclonique est marquée par la menace cyclonique majeure que représente l'ouragan FLORENCE sur les Etats-Unis, c'est dans le pacifique ouest que se trouve la vraie info cyclonique du moment. Le super typhon MANGKHUT qui a récemment frappé les îles Mariannes est devenu provisoirement le Roi des cyclones pour cette année.

Prévision trajectoire super typhon MANGKHUT

©JMA

Selon l'analyse du JTWC datée du 12 septembre 2018 à 18 utc, le cyclone a atteint une intensité de 155 kt qui correspond à des vents maxi soutenus sur 1 min de l'ordre de 287 km/h. Je vous laisse imaginer les rafales associées qui sont tout simplement dantesques et dépassent très largement les 300 km/h.

Les conditions environnementales ultra favorables que l'on retrouve habituellement dans ce bassin à cette période de l'année ont permis à MANGKHUT de devenir un monstre. Si le système s'est très très légèrement affaibli, il reste un phénomène cyclonique extrême.

Les Philippines en ligne de mire

L'intensité est impressionnante et la signature satellitaire de MANGKHUT frôle la perfection. En revanche, les prévisions de trajectoire ont de quoi être inquiétantes pour le nord des Philippines. Au fur et à mesure des bulletins, les prévisions tendent à être de plus en plus sud ce qui est une très mauvaise nouvelle pour l'archipel.

Si au départ le système était prévu frôler le nord de l'île de Luzon, un impact direct est l'option qui est désormais envisagée. Un atterrissage est prévu d'ici les prochaines 24 à 36h alors que le système serait toujours un violent et dangereux phénomène.

L'archipel qui est une des régions du monde les plus exposées au risque cyclonique pourrait une fois de plus justifier son statut de terre de cyclone. Pour rappel, le typhon HAIYAN, un des cyclones les plus violents de l'histoire a frappé les Philippines en novembre 2013.

PR

  • Source : JMA / JTWC
  • Image d'illustration : RAMMB

pacifique

Ajouter un commentaire