MEDIA SOCIAL SPECIALISE SUR LES CYCLONES TROPICAUX ET LES ALEAS METEO DANS L'OCEAN INDIEN

 

Winston 2

Les cyclones boudent l'hémisphère sud pour l'instant

CARLOS et DINEO ont tardivement lancé la saison cyclonique dans le bassin sud-ouest de l'océan indien. Plus globalement, c'est l'ensemble de l'hémisphère sud qui peine avec un très faible nombre de système baptisé au cours de cette saison 2016/2017, alors que nous entamons déjà la deuxième partie de saison.

Portion congrue dans l'hémisphère sud

Au risque de se répéter, cette saison cyclonique 2016/2017 est vraiment très particulière. Concernant le bassin sud-ouest de l'océan indien, le départ a été extraordinairement tardif puisqu'il aura fallu attendre le mois de février pour que la saison se lance franchement avec CARLOS et DINEO (mise à part ABELA qui a évolué hors saison en plein hiver et BRANSBY qui était une Dépression Subtropicale). En tout, dans l'océan indien sud, c'est 4 systèmes baptisés côté sud-ouest et 1 système baptisé côte sud-est avec la Tempête Modérée YVETTE. Si on regarde de l'autre côte de l'Australie, on peut voir que dans le Pacifique Sud la situation n'est guerre meilleure puisqu'on ne compte que 2 systèmes baptisés (ALFRED dans le golfe de Carpentarie et BART à proximité de la Polynésie). Pour l'instant, on ne compte que 7 systèmes baptisés dans l'hémisphère sud alors que nous sommes bientôt à la fin février. 

Aucun cyclone majeur

Si le nombre n'y est pas, l'intensité des systèmes fait également défaut. Depuis le début de la saison cyclonique 2016/2017 dans l'hémisphère sud, aucun système n'a réussi à atteindre le stade de Cyclone Intense ou plus. Seul CARLOS et DINEO ont juste atteint le stade de Cyclone Tropical (CAT1). A titre de comparaison, il y a un an, dans l'océan indien sud, évoluait le Cyclone Intense URIAH et dans le pacifique le monstrueux Cyclone Très Intense WINSTON. Dans l'océan indien sud-ouest, si l'on regarde ces 10 dernières saisons, à cette période de l'année, au moins un système avait toujours réussi à atteindre le stade de Cyclone Tropical Intense (ou plus). Même au cours de la fameuse saison 2010/2011 qui détient le record d'inactivité avec seulement 3 systèmes baptisés, nous avions eu un Cyclone Tropical Intense au cours du mois de février 2011 (CTI BINGIZA). 

A quoi s'attendre pour la suite?

Pas beaucoup de baptême et des systèmes avec des intensités modérées, voilà la situation alors que nous somme à la fin du mois de février. Malgré tout ces points plutôt favorables, cela n'aura pourtant pas empêché le Mozambique de subir un Cyclone Tropical de plein fouet et d'enregistrer les premières victimes de cette drôle de saison. A quoi s'attendre pour la suite? Difficile à dire. Concernant le bassin sud-ouest de l'océan indien, le retour d'une phase humide de l'Oscillation de Madden Julian (MJO) pourrait augmenter le risque de formation cyclonique au cours de la première quinzaine de mars. A suivre...

PR

Signaler une faute

bassin sud est bassin sud ouest

Ajouter un commentaire