MEDIA SOCIAL SPECIALISE SUR LES CYCLONES ET LES EVENEMENTS METEOROLOGIQUES DANS L'OCEAN INDIEN ET LE MONDE

 

Oeil du cyclone noru

Le typhon NORU et son gigantesque œil menace le Japon

Lors du dernier point effectué par le CMRS de Tokyo ce jeudi 03 août à 03utc, NORU était toujours un puissant typhon qui selon les prévisions devrait frapper le sud-ouest du Japon. En plus d'être devenu le cyclone le plus intense de l'année, NORU présente depuis plusieurs jours un oeil exceptionnellement large, lui donnant un aspect spectaculaire.

Menace pour le sud-ouest du Japon

Cela fait maintenant 15 jours que le typhon NORU évolue dans le pacifique ouest. A 03utc ce matin, NORU était positionné par 27°40N et 134°30E soit à environ 700km de l'île Japonaise d'Okinawa selon le JTWC. La pression au centre du système était de 945hPa et les rafales estimées atteindre les 220km/h d'après Tokyo. Le cyclone qui serait classé cyclone tropical intense dans le bassin sud-ouest de l'océan indien, se déplace en direction du nord-ouest à la vitesse de 15 km/h, ce qui le rapproche des îles situées au sud-ouest du Japon. NORU évolue actuellement dans une zone lui permettant de maintenir son intensité. Les conditions en altitude sont favorables avec un cisaillement faible et une bonne divergence. De plus, le cyclone se trouve sur une zone à fort potentiel énergétique avec des eaux chaudes.

 

Les dernières prévisions s'accordent sur une menace cyclonique importante pour le sud-ouest du Japon au cours des prochaines 72h. Le CMRS de Tokyo et le JTWC prévoient que NORU après un déplacement vers le nord-ouest, bifurque progressivement vers le nord-est direction l'île de Kyushu, qui serait impactée probablement dimanche. Selon les dernières projections, une dernière phase d'intensification pourrait avoir lieu d'ici les prochaines 48 à 72h. Les deux agences sont en accord sur ce scénario qui verrait donc un cyclone puissant frapper le sud-ouest du Japon.

Prévision du JTWC au 03/08/2017 à 03z

Typhon Noru : Prévisions du JTWC au 03/08/2017 à 03z

Un œil extra extra large!

Depuis ses débuts, le typhon NORU nous aura fait étalage de tout ce qu'un cyclone est capable de faire. Après un "effet fujiwara" d'école qui l'a vu prendre une trajectoire atypique, le système s'est intensifié jusqu'à devenir le cyclone le plus puissant de l'année 2017. Par la suite, un cycle de remplacement du mur de l'oeil a eu lieu modifiant la structure du cyclone en le faisant devenir un système de type annulaire (cyclone à oeil large-voir). Ces derniers jours, NORU présente un oeil exceptionnellement large, lui donnant un aspect particulièrement spectaculaire. L'animation satellite ci-dessous permet de s'en rendre compte.

Le cyclone annulaire

Ce sont les chercheurs John Knaff de l'Université du Colorado et James Kossin de l'Université du Wisconsin-Madison qui pour la première fois en 2002 détermineront les caractéristiques d'un cyclone annulaire. Selon eux, ce type de cyclone est caractérisé par le maintient d'un œil moyen ou plus grand que la moyenne et entouré par une convection profonde dénuée de nuages spiralés externes. Les systèmes annulaires sont généralement des cyclones puissants avec des vents moyens maxi de l'ordre de 200km/h. Ceux-ci peuvent maintenir leur intensité maximale pendant des périodes prolongées, même dans des conditions hostiles, contrairement à leurs homologues classiques. Après le pic d'intensité, ces systèmes auront tendance à faiblir que très lentement. Cette persistance inhabituelle complique et entraîne souvent de grandes erreurs de prévision d'intensité. Un algorithme pour permettre l'identification d'un cyclone annulaire en temps réel et selon des critères objectifs est en cours de développement.

DORA exemple de cyclone de type annulaire observé dans l'océan indien sud-ouest en 2007

Cyclone Tropical Intense DORA

Selon les chercheurs, les cyclones prennent des caractéristiques annulaires en raison des mesovortex présents dans le mur de l'oeil, mélangeant les vents forts qui déferlent dans les parois orageuses et les vents faibles présents dans l'oeil. Ce processus conduirait donc à l'élargissement de ce même oeil. Cette transition qui met généralement 24h peut-être considéré comme un cycle de remplacement du mur de l'oeil. Parmi les exemples marquants de cyclone de type annulaire dans l'océan indien sud-ouest, il y a DORA en 2007 et HARUNA qui frappa les côtes ouest de Madagascar en 2013. 

PR

pacifique

Ajouter un commentaire