Kb 8

Le bassin sud-ouest de l'océan indien commence à frémir

Alors que l'éphémère Tempête HILDA s'évacue à l'intérieur des terres australiennes, c'est maintenant le bassin sud-ouest de l'océan indien qui se prépare à se réveiller. Le risque de formation d'une tempête tropicale modéré est estimé important à partir de dimanche selon le CMRS de la Réunion.

L'activité convective associée à la zone perturbée 94S au sud-ouest de Diego Garcia s'est renforcée ces dernières 24h. Selon l'analyse du CMRS de la Réunion, bien que l'aspect nuageux semble plus convaincant ces dernières heures, la structure interne reste encore mal organisée. La circulation dépressionnaire présente toujours une forme allongée, ce qui limite pour le moment son intensification. Les mesures réalisées dans le secteur de la zone perturbée a permis de relevé une pression atmosphérique de 1006 hPa et des vents pour l'instant de faible vitesse. Cette zone de basse pression se déplace en direction du sud-ouest à la vitesse d'environ 9 km/h.

Perspective de cyclogenèse selon Météo France

A partir de ce weekend, à la faveur d'une amélioration des conditions environnementales, une accélération dans l'intensification du système devrait s'opérer. Selon le centre des cyclones de la Réunion, les conditions aussi bien en surface qu'en altitude sont prévues évoluer de manière à permettre à la circulation dépressionnaire qui présente actuellement une forme allongée, de gagner en symétrie. Cela permettra de lancer franchement la cyclogenèse. En conséquence, le risque de formation d'une tempête tropicale modérée sur le bassin sud-ouest devient "modéré" (30 à 50%) samedi et "important" (50 à 90%) dimanche au sud-ouest des Chagos d'après le CMRS de la Réunion.

Aucune menace pour le moment

Il est bien entendu beaucoup trop tôt pour parler de trajectoire, d'intensité ou de menace quelconque pour les terres habitées, dans la mesure ou nous sommes encore face à un système à l'état embryonnaire. De plus, les modèles de prévisions numériques proposent encore à l'heure actuelle, des scénarios différents avec notamment des disparités en termes de timing. Il va falloir attende ce weekend voire le début de semaine prochaine pour clarifier la situation future. Pour le moment, la situation est à suivre sereinement et calmement, puisqu'il n'y a aucun danger pour les terres habitées dans l'immédiat. Vous pouvez être tranquille pour le réveillon du nouvel An.

PR

  • Source : CMRS de la Réunion
  • Image d'illustration : Kobus Botha
E-mail

bassin sud ouest

Ajouter un commentaire