La zone suspecte 95S vers Madagascar puis les Mascareignes

22 Janvier 2020 : 17h (Mascareignes) - La zone suspecte 95S qui évolue dans le Canal du Mozambique va traverser Madagascar et se diriger par la suite vers les Mascareignes. Le risque de formation d'une tempête associé à ce système est estimé à modéré à partir de Jeudi soir par le CMRS de la Réunion.

Quelle évolution pour 95S ces prochains jours ?

L'activité orageuse reste forte dans le Canal du Mozambique associée à la zone suspecte 95S. Le système présente une structure de type dépression de mousson, c'est à dire que les vents les plus forts sont localisés loin du centre de la circulation dépressionnaire. Dans ces conditions, une intensification significative semble exclue, avant l'atterrissage sur les côtes du Melaky qui est attendu au cours des prochaines heures. La circulation dépressionnaire va traverser Madagascar et émerger à l'Est des côtes de la Grande Île, probablement entre Toamasina (Tamatave) et Mahanoro en fin de journée de Jeudi ou Vendredi matin.

Cyclogenese à l'ouest de la Réunion

En retrouvant l'océan indien, le minimum dépressionnaire pourrait rencontrer des conditions lui permettant de se réorganiser. Pour l'heure, les modèles de prévision numérique déterministes ne prévoient pas d'intensification significative pour le reste de la semaine. Toutefois, l'intensité future du système reste incertaine et l'évolution de la situation devra être suivie de près. Après son périple au-dessus des terres malgaches, le système poursuivra sa route vers l'Est pour traverser l'archipel des Mascareigne entre Samedi et Mardi.

Quel impact pour Madagascar et les Mascareignes ?

Ce système impact significativement le temps dans le Canal du Mozambique, sur les régions Ouest et Nord-Ouest de Madagascar. Des vents forts balaient l'archipel des Comores et la région de Majunga. L'activité pluvieuse se maintient et devrait se décaler vers les hauts plateaux centraux et l'Est de la Grande Île, suivant le déplacement de la circulation résiduelle. La situation devient préoccupante dans les régions malgaches copieusement arrosées depuis plusieurs jours. À noter que plusieurs axes routiers importants sont coupés, dont la RN4 reliant Tananarive à Majunga. Le déplacement des conditions perturbées vers le centre de l'île ne risque pas d'arranger les choses.

RN4 madagascar complete coupée par les fortes pluies

- RN4 complètement coupée à Madagascar image : Alexandre Bailly -

Enfin, le système sera à suivre de près lors de son évolution à travers les Mascareignes. Un phénomène de faible intensité, peut très bien causer des perturbations non négligeable en raison des pluies générées. Il suffit de voir l'impact des précipitations qui ont concerné le Sud de l'île de la Réunion ce Mercredi matin.  De plus, ce système pourrait apporter des pluies additionnelles sur les îles soeurs, déjà relativement bien arrosées ces derniers jours. Une nouvelle dégradation sur des sols gorgés d'eau peut être source de danger.

PR

Soyez informés par mail dès la formation d'un cyclone ou du déclenchement d'une alerte cyclonique dans l'océan indien en vous inscrivant

Je m'inscris

prévision d'activité cyclonique

Ajouter un commentaire