La zone perturbée montre des signes d'intensification et menace Agalega

Il n'est pas exclu que la zone perturbée qui semble se renforcer passe à proximité d'Agalega mercredi au stade de tempête tropicale.

Risque de cyclogenèse important au nord de la Réunion et Maurice

Le processus de cyclogenèse est lancé

Ça commence à bouger à l'ouest de Diego Garcia. L'animation satellite de la journée montre que l'activité convective associée à la Zone Perturbée 94S sous surveillance gagne en organisation. La signature satellitaire du système est en nette progression et on devine le début d'une courbure cyclonique.

Animation satellite océan indien sud-ouest

©CIMSS

Le centre des cyclones de la Réunion situait à 11z le centre de la circulation dépressionnaire de la Zone Perturbée vers 7.5S et 63.4E. Le système se trouve à moins de 1.000 km à l'Est Nord-Est de l'île d'Agalega et la pression centrale est estimée à 1006 hPa.

La Zone Perturbée se dirige en direction de l'Ouest Sud-Ouest, ce qui va le rapprocher significativement de la dépendance Mauricienne. Le Mauritius Meteorological Services a publié un communiqué spécial dans leque il est demandé à la population d'Agalega de prendre les précautions préliminaires!

Dégradation du temps attendue sur Agalega

Le système qui se renforce pourrait commencer à influencer le temps sur Agalega à partir de demain. Selon le MMS, les averses deviendront plus fréquentes mardi soir et les vents pourraient atteindre en rafale les 100 km/h dans la journée de mercredi.

Le risque que ce phénomène devienne une tempête tropicale est estimé à important (50 à 90%) par le centre des cyclones de la Réunion à partir de mercredi au nord des Mascareignes. La probabilité de voir ALCIDE au cours des prochains jours est donc en augmentation.

Zone Perturbée 94S à l'Est Nord-Est d'Agalega

©Kobus Botha

Au cours des prochaines 48 à 72h une trajectoire globalement orientée en direction de l'Ouest Sud-Ouest est suggérée par les modèles de prévisions numériques. Au-delà, l'incertitude est importante avec une dispersion des scénarios tant au niveau trajectoire qu'intensité.

 

Agalega premier territoire menacé de la saison cyclonique 2018/2019

Dans l'immédiat, la situation est à suivre de près pour l'île d'Agalega qui pourrait être concernée en milieu de semaine. Il est ensuite trop tôt pour s'avancer sur un scénario fiable au-delà de l'échéance jeudi/vendredi.

En revanche, on peut dire qu'il n'y a à priori pas de danger cyclonique pour le secteur Réunion/Maurice. Les conditions environnementales et notamment la température de l'océan qui est encore un peu trop froide au niveau des Mascareignes protège les îles soeurs. 

PR

Source : CMRS de la Réunion / Mauritius Meteorological Services

Soyez les premiers informés dès la formation d'un cyclone ou du déclenchement d'une alerte cyclonique dans l'océan indien en vous inscrivant

Je m'inscris

bassin sud ouest

Ajouter un commentaire