Cyclone Vardah en Inde

La ville de Chennai impacté par le cyclone VARDAH

Le cyclone tropical VARDAH qui évolue dans l'océan indien nord au niveau du Golfe du Bengale a touché terre dans le secteur sud-est de l'Inde. La ville de Chennai a été directement concernée par le phénomène qui contrairement aux prévisions ne s'est pas affaibli aussi rapidement que prévu.

Vardah a fait de la résistance...

Prévu depuis maintenant plusieurs jours, le cyclone VARDAH a bien touché le sud-est de l'Inde au niveau d'Andrah Pradesh et le Tamil Nadu au terme d'un parcours qui l'a vu traverser le Golfe du Bengale d'est en ouest. Issu d'une zone de passe pression provenant du pacifique ouest, le système s'est creusé significativement dans la nuit du 7 au 8 décembre avant d'atteindre le stade de Tempête jeudi dernier. VARDAH qui était prévu s'affaiblir avant de toucher terre a résisté avec une structure qui s'est même amélioré au cours de la nuit précédente selon le JTWC. C'est finalement un cyclone tropical qui a directement impacté la mégapole de Chennai en cours de matinée. Le radar doppler de la ville permet de suivre l'évolution du mur de l'oeil, et de constater que Chennai a été traversé par sa partie la plus active.

 

Forte rafale et beaucoup de pluie

Dans son dernier bulletin à 0730 utc, le CMRS de New Delhi indiquait que VARDAH était situé à 50 km de Chennai par 13.2ºN et 80.7ºE. La perturbation qui va à présent s'affaiblir rapidement en évoluant sur les terres, se déplace vers l'ouest à 16 km/h et devrait continuer à traverser le nord de Tamilnadu et les côtes sud d'Andhra Pradesh. La "Cyclone Warning" est toujours en vigueur sur ces régions. L'Indian Meteorological Department prévient que des rafales de 120 km/h sont ressenties à Chennai comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous.

Le plus puissant de la saison

VARDAH est le 4e système baptisé de la saison cyclonique 2016 de l'océan indien nord. L'activité cyclonique au cours de cette saison était exclusivement localisée dans le Golfe du Bengale. ROANU, KYANT, NADA et VARDAH ont tous évolué dans cette partie de l'océan indien nord, rien du côté de la Mer d'Arabie. VARDAH prend le titre honorifique de système le plus puissant de la saison 2016 pour l'océan indien nord mais aussi celui qui a eu la durée de vie la plus longue du bassin au cours de cette saison.

PR

Source : IMD / JTWC / YouTube

bassin nord