20180429

La tempête tropicale FLAMBOYAN en guise de conclusion de la saison?

Après avoir mis du temps à démarrer, la saison cyclonique 2017/2018 de l'océan indien sud joue les prolongations. Une zone suspecte évoluant dans la zone de responsabilité du TCWC de Jakarta s'est développée pour devenir la tempête tropicale modérée FLAMBOYAN.

3 baptêmes dans la zone de responsabilité indonésienne cette saison

L'activité cyclonique dans l'océan indien sud a connu un coup de boost durant cette dernière décade d'avril. Après la surprenante forte tempête tropicale FAKIR, voilà la tempête tropicale modérée FLAMBOYAN. Ce nom original vient du fait qu'elle a été baptisée en zone de responsabilité du TCWC de Jakarta.

Prévision intensité et trajectoire de la tempête FLAMBOYAN ©CMRS de la Réunion

Prévision intensité et trajectoire de la tempête FLAMBOYAN ©CMRS de la Réunion

C'est le 3e système baptisé par le service météorologique indonésien au cours de cette saison après CEMPAKA et DHALIA (novembre 2017), ce qui est plutôt inhabituel. En général, cette zone n'est pas connue pour être un lieu prolifique en cyclogenèse. Au contraire, les baptêmes y sont peu nombreux et il peut se passer plusieurs saisons sans qu'il n'y en ait.

Avant CEMPAKA, cette partie de l'océan indien n'avait plus vu de tempête depuis BAKUNG en décembre 2014! Etant donné l'habituelle faiblesse du nombre de système atteignant les critères de baptême dans cette zone, on peut dire que la saison 2017/2018 fut remarquable pour le TCWC de Jakarta.

Le dernier système de la saison?

La tempête FLAMBOYAN est entrée dans la zone de responsabilité du CMRS de la Réunion durant la nuit de samedi à dimanche en traversant le 90E. Le système dispose d'une fenêtre d'intensification jusqu'à demain, ce qui devrait lui permettre d'atteindre au moins le stade de forte tempête tropicale. On peut dire que son développement aura été rapide puisqu'à l'origine un creusement significatif était plutôt attendu durant cette journée de dimanche.

Le scénario de trajectoire suggéré par les modèles est une parabole qui devrait diriger rapidement le système en direction du sud, loin des terres habitées du bassin sud-ouest de l'océan indien. Il n'y a donc aucun danger pour les îles dans la mesure ou FLAMBOYAN restera perdue au milieu de l'océan. Lundi après-midi, le processus d'affaiblissement devrait se mettre en place sous l'effet combiné du renforcement du cisaillement et d'un système évoluant sur des eaux au potentiel énergétique de plus en plus défavorable.

FLAMBOYAN sera t-il le dernier système de cette drôle de saison 2017/2018? Difficile à dire. Il est déjà arrivé que des cyclogenèses aboutissent durant le mois de mai voire juin. Néanmoins, on peut dire que la probabilité diminue au fur et à mesure que l'on avance vers l'hiver. Pour info, le dernier système à avoir évolué durant le mois de mai dans le bassin sud-ouest de l'océan indien était la tempête tropicale modérée JAMALA à la fin de la saison 2012/2013.

PR

  • Source : TCWC Jakarta / CMRS de la Réunion
  • Image d'illustration : IMD

bassin sud ouest

Ajouter un commentaire