Fakir mf 1

La tempête tropicale FAKIR en direction de la Réunion

La tempête tropicale modérée FAKIR est le 7e système baptisé a évolué dans l'océan indien sud-ouest au cours de cette saison 2017/2018. Forte rafale, forte houle et forte précipitation vont concerner la Réunion au cours d'un épisode qui sera bref mais intense. Les établissements scolaires, crèches et garderies resteront fermées mardi.

Alerte météorologique et non cyclonique

Lors du point effectué par le centre des cyclones de la Réunion à 16h (loc), le système était situé par 16.2 Sud / 52.9 Est, soit à une distance de 585 km dans le nord nord-est de la Réunion. L'intensification s'est poursuivie, le stade de tempête modérée est estimé atteint par les services météorologiques de Madagascar qui ont baptisé le phénomène FAKIR.

Conformément aux prévisions, la tempête maintient un cap sud sud-est à vitesse relativement rapide de l'ordre de 31 km/h. Sur cette trajectoire, FAKIR va se rapprocher de la Réunion qui devrait être directement impactée dans la journée de mardi. Par conséquent, une dégradation significative du temps est attendue sur l'ensemble de l'île qui sera en vigilance forte pluie à partir de minuit et vent fort mardi à 7h.

Vigilance météorologique en cours à la Réunion ©Météo France

Vigilance météorologique en cours à la Réunion ©Météo France

Des rafales pouvant atteindre 100 km/h sur les régions littorales et 130 km/h sur les hauteurs, vont se faire ressentir durant la journée de demain. Quant aux précipitations, elles seront fortes entraînant des cumuls significatifs de l'ordre de 400 à 500 mm sur l'épisode sur une grande moitié est et nord-est de l'île selon Météo France.

Enfin, une vigilance forte houle sera en vigueur à partir de mardi à 7h de champ borne à la pointe des aigrettes. Les vagues associées auront une hauteur moyenne de 3 à 3.5m et pouvant aller jusqu'à 6m avec très probablement un impact sur la route du littoral. Le pic de cette houle est prévu pour la mi-journée.

 

Tous les établissements scolaires fermés

le préfet de la Réunion a décidé la fermeture des établissements scolaires publics et privés (écoles, collèges, lycées) et des crèches ainsi que la suspension des circuits de ramassages scolaires pour la journée du mardi 24 avril par mesure de précaution.

Cet épisode qu'on peut qualifier d'exceptionnel pour la période, sera bref mais intense. Une amélioration des conditions météorologiques devrait se faire ressentir après le passage du centre du phénomène en fin d'après-midi ou dans la nuit de mardi à mercredi.

PR

Source : Préfecture de la Réunion / CMRS de la Réunion

Droit pour les salariés ou agents

La préfecture de la Réunion profite de l'occasion pour rappeler quelles sont les droits des salariés ou agents en cas d'absence ou retard lié à une intempérie

Pour rappel, le Code du travail prévoit que le salarié ou l’agent  placé dans l'impossibilité de se rendre au travail ou d'arriver à l'heure en raison d'une intempérie ne peut pas être sanctionné par son employeur. L'absence ou le retard du salarié en cas d'intempérie (tempêtes, fortes pluies, impraticabilité des routes suite à des inondations....) n'est pas une faute s'il lui est impossible de se rendre au travail, on parle de force majeure.

Toutefois, dans ces circonstances, l'employeur n'est pas obligé de rémunérer le temps d'absence du salarié (sauf convention ou accord collectif plus favorable).
Le montant retenu sur la paye du salarié doit être strictement proportionnel à la durée de l'absence.

Afin d'éviter une retenue sur salaire, l'employeur peut proposer au salarié de récupérer ses heures d'absence, d'imputer l'absence sur ses congés payés ou, s'il en bénéficie, sur ses jours de réduction du temps de travail (RTT), ou de recourir au télétravail.

bassin sud ouest

Ajouter un commentaire