La saison des ouragans 2020 en effervescence avec Laura et Marco

  • Par
  • Le 24/08/2020 à 09:08
  • Dans Blog Cyclone
  • 0 commentaire

24 Août 2020 : 04 UTC

La saison des ouragans 2020 est en pleine effervescence dans l'Atlantique Nord. Laura et Marco qui évolue actuellement dans ce bassin cyclonique, sont les 4e et 5e systèmes suivis durant ce seul mois d'Août. Les deux systèmes pourraient bien finir leur route sur les États-Unis en frappant les côtes de la Louisiane.

Comme prévu une saison des ouragans 2020 active

La saison des ouragans 2020 bat son plein. Les prévisions d'avant saison qui promettaient une activité cyclonique chargée avaient vu juste. Nous en sommes déjà à 13 systèmes baptisés depuis le début précoce de la saison lors du mois de Mai dernier. Actuellement, 2 systèmes sont suivis de très près. Il s'agit des tempêtes Laura et Marco qui sont les 4e et 5e phénomènes suivis de ce mois d'Août très actif. Ces deux systèmes sont sous étroite surveillance dans la mesure où ils impactent ou vont impacter des terres habitées.

Tropical storm laura and marco

Commençons par Marco qui évolue dans le Golfe du Mexique. Avec une intensité de 60 kt sur 1 min, ce système est au stade de tempête tropicale. Après avoir brièvement atteint la catégorie 1, la signature satellitaire s'est dégradée, trahissant la présence de cisaillement. De forts vents défavorables en haute altitude ont donc tendance à perturber l'activité orageuse. Cette situation a pour effet de gêner l'intensification.

Il n'est toutefois pas totalement exclu que Marco puisse de nouveau atteindre le stade d'ouragan, juste avant d'atterrir sur les côtes de la Louisiane cette nuit. Enfin, il existe encore une infime possibilité que la trajectoire permette d'éviter in-extremis un atterrissage, même si cela n'est pas l'option privilégiée par le National Hurricane Center.

Marco une mise en bouche ?

Marco devrait générer des conditions tempétueuses sur les côtes de Louisiane. Une dangereuse marée de tempête peut entrainer une élévation de la mer, avec comme conséquence le risque que les eaux s'avancent à l'intérieur des terres. Cette marée de tempête pourrait s'aggraver dans le cas où celle-ci coïnciderait avec la marée astronomique. Rappelons que les côtes de la Louisiane sont particulièrement exposées au risque de marée de tempête. C'est la raison principale expliquant notamment l'ampleur de la catastrophe Katrina en 2004. Cependant, il n'y a aucune comparaison possible entre l'intensité d'un Katrina et de Marco qui est nettement un cran en-dessous.

Trajctoire tempete marcoMais Marco pourrait être qu'une mise en bouche. Une nouvelle menace potentielle pour les États-Unis est sous haute surveillance en mer des caraïbes. La tempête tropicale Laura qui évolue à proximité immédiate de Cuba, semble se consolider progressivement.

Après avoir glissé le long des côtes Sud cubaines, le système rencontrerait des conditions environnementales favorables à son intensification, dès lors qu'il entrera dans le Golfe du Mexique à partir de Mardi. Laura profiterait d'un cisaillement d'altitude faible et d'une température de la surface de l'eau élevée pour se creuser significativement.

Laura une menace potentiellement plus significative que Marco

Selon les dernières tendances, Laura a les capacités de devenir un ouragan au cours des prochaines 36 à 48h. En l'état actuel des prévisions, le stade de catégorie 2 est prévu à son pic d'intensité par le NHC. Bien entendu, ce scénario est à prendre avec du recul, tant la prévision d'intensité reste à ce jour un art particulièrement complexe. On n'est jamais à l'abri d'un système pouvant être plus puissant ou moins intense que prévu initialement.

Trajectoire ouragan lauraEn revanche, il y a moins d'incertitude concernant la trajectoire. Au cours de son évolution à travers le Golfe du Mexique, Laura devrait suivre un déplacement classique d'Ouest Nord-Ouest avec un recourbement progressif Nord-Ouest à Nord en milieu de semaine. Nous sommes dans une situation typique où la trajectoire est dictée par la dorsale subtropicale. En d'autres termes, Laura ne fera que suivre les contours de cette dorsale ces prochains jours, ce qui l'amènera à frapper les côtes des États-Unis en milieu ou deuxième partie de semaine.

La Louisiane encore en ligne de mire ?

L'enjeu des prochains jours sera donc double. D'une part, il faudra affiner les prévisions de trajectoire pour déterminer quelles seront les zones directement menacées par le coeur du phénomène. D'autre part, prévoir du mieux possible l'intensité au moment de l'impact sera tout aussi déterminant, afin d'anticiper les conséquences en termes de marée de tempête, de précipitation et de vent. À ce stade, un nouvel atterrissage sur la Louisiane quelques jours à peine après Marco est envisagé. À suivre...

PR

ouragan

Ajouter un commentaire