La saison cyclonique 2018/2019 est lancée dans l'océan indien sud-ouest

L'océan indien sud-ouest est le premier bassin cyclonique de l'hémisphère sud à avoir lancé la saison cyclonique 2018/2019. Un système dépressionnaire sous surveillance depuis le 12 septembre a réussi à se creuser significativement. Bien que non baptisé, il est probable que le stade de tempête ait été atteint.

Pas de tempête ALCIDE pour le CMRS de la Réunion

Tandis que les spécialistes ou autres passionnés des cyclones avaient les yeux rivés sur l'ouragan FLORENCE et le super typhon MANGKHUT, l'océan indien sud-ouest nous gratifiait d'une séquence intéressante. Favorisée par un contexte ondulatoire proche équatorial favorable, une cyclogénèse s'est déclarée aboutissant sur un système atteignant le stade de dépression tropicale le 15 septembre selon le centre des cyclones de la Réunion.

Trajectoire dépression tropicale n°1 ©MMS

©MMS

La saison cyclonique 2018/2019 du sud-ouest de l'océan indien était donc lancée grâce à cette dépression tropicale n°1 dès le mois de septembre. Quel contraste avec la saison cyclonique 2017/2018 où il avait fallu attendre le mois de Janvier 2018 pour que celle-ci démarre. Mais alors que nous attendions tous le baptême de ce système, il n'en fut rien. Le CMRS de la Réunion qui dans son suivi fournit des bulletins uniquement aux échéances de 06h utc et 12h utc, n'a jamais indiqué que le stade de tempête tropicale était atteint.

Quels sont les critères de baptême dans l'océan indien sud-ouest?

L'Organisation Météorologique Mondiale a défini les critères de baptême sur la base de l'estimation des vents moyens sur 10 min. Cette vitesse des vents permet d'estimer l'intensité d'un phénomène cyclonique tropical. Pour l'estimation de ces vents, les prévisionnistes cyclones se basent à la fois sur les observations des bouées ou des navires ainsi que sur des palettes d'imageries satellitaires spécifiques via une méthode d'analyse appelée Dvorak.

Perturbation Tropicale à proximité d'Agalega ©NASA

Image du satellite NPP - 18/09/2018 - ©NASA

Pour être baptisé, un système du sud-ouest de l'océan indien doit atteindre le stade de tempête tropicale modérée. Ce stade est atteint lorsque les vents moyens sur 10 min atteignent ou dépassent les 34 kt (63 km/h). Le CMRS a donc estimé que cette condition n'était point remplie. Le service météorologique de Maurice qui est chargé du baptême des cyclones à l'est de 55E semble avoir suivi le point de vue du CMRS en ne baptisant pas ce système.

Une indication pour la saison cyclonique 2018/2019?

Les critères de baptême ont probablement été atteintes durant le weekend dernier. La ré-analyse ultérieure de cette perturbation par le CMRS le confirmera peut-être. Mais quoiqu'il en soit, Dépression ou Tempête, ALCIDE ou pas, la saison cyclonique 2018/2019 du bassin sud-ouest de l'océan indien entre dans la catégorie des saisons précoces.

Quant au phénomène, il est en voie de comblement tout en se déplaçant en direction du nord-ouest, rejeté par les hautes pressions subtropicales suivant une trajectoire zonale typique des débuts de saison. Sa circulation résiduelle qui devient de plus en plus difficile à discerner, se trouvait à proximité d'Agalega ce mardi 18 septembre à 12h utc.

Cette activité précoce permet-elle d'avoir une idée de ce que sera cette saison cyclonique 2018/2019? La réponse est catégoriquement "non". Il faudra attendre la mi-novembre pour avoir une tendance partielle sur le scénario à attendre.

PR

  • Source : Météo France
  • Image d'illustration

bassin sud ouest

Ajouter un commentaire