La saison cyclonique 2018/2019 entre dans le vif avec la future tempête ALCIDE

La future tempête tropicale ALCIDE est sur les rails. Le centre des cyclones de la Réunion vient d'ailleurs de publier son premier point concernant ce système.

future tempête tropicale ALCIDE

Perturbation Tropicale n°2

Le réveil de l'activité cyclonique dans l'océan indien sud-ouest était annoncé depuis plusieurs jours. La cyclogenèse en cours entre Agalega et Diego Garcia confirme que la saison cyclonique 2018/2019 entre dans le vif du sujet. La zone suspecte 94S montre depuis ce lundi 05 novembre des signes nettes d'organisation.

La signature satellitaire est meilleure et présente une configuration en bande incurvée. En revanche, l'activité convective centrale n'est pas encore bien organisée. La circualtion de basse couche (vortex) est exposée sur sa partie Est signe de la présence d'un cisaillement qui contraint encore légèrement son intensification.

Future tempête tropicale ALCIDE

Agalega en bordure des premières bandes associées à la Perturbation Tropicale ©IMD

Le centre des cyclones (CMRS) de la Réunion a néanmoins publié son premier bulletin. A 10h (heure Mascareignes) le système est considéré comme une perturbation tropicale. Il était positionné par 9.0 Sud et 60.5 Est et se déplaçait en direction de l'Ouest Sud-Ouest à la vitesse de 15 km/h.

Agalega sous la menace!

Futur ALCIDE devrait continuer de se creuser significativement surtout à partir de mrecredi, sous l'influence de conditions environnementales s'améliorant. Le système évolue dans une zone ou la température de la surface de l'eau est de 28°C. La divergence d'altitude est également favorable avec la présence d'un canal d'évacuation sur la face polaire, comme le montre l’épanchement de cirrus sur le quadrant sud-ouest et sud de la perturbation. Enfin, le cisiallement est prévu faiblir.

Future tempête tropicale ALCIDE ©CIMSS

En bleu clair, les vents en haute altitude ( vers 200hPa) matérialisant le canal d'évacuation (outflow) ©CIMSS

Dans ce contexte de plus en plus favorable, le système pourrait atteindre le stade de tempête tropicale mercredi selon le CMRS de la Réunion. La trajectoire d'ouest sud-ouest qui est supportée par la dorsale subtropicale au sud du phénomène est prévue se maintenir jusqu'à ces prochaines 36 à 48h. Un passage à proximité d'Agalega est attendu dans la journée de mercredi.

L'influence du système sur la dépendance Mauricienne pourrait se faire ressentir dès aujourd'hui avec l'approche des premières bandes en périphérie de la perturbation. Les conditions les plus dégradées sont prévues demain sur l'île avec des rafales pouvant atteindre les 100 km/h. Le service météorologique de Maurice demande à la population de prendre ses précautions.

Incertitude à plus 48h!

Pour le moment, le CMRS de la Réunion n'envisage pas que le stade de cyclone tropical soit atteint (même si on ne va pas l'exclure totalement). Un recourbement en direction du sud se profile à échéance plus 48h! Il est important de mentionner que l'incertitude est élevée à cette échéance tant au niveau trajectoire qu'intensité. Plusieurs scénarios sont proposés par les modèles de prévisions numériques. Il est donc recommandé de prendre du recul sur les prévisions à plus 48h. D'ailleurs la zone d'incertitude sur la carte du CMRS est très étalée. 

En l'état actuel des données, il ne semble à priori pas y avoir de risque cyclonique important pour les Mascareignes. La température de la surface de l'océan encore trop froide sur l'archipel protège la Réunion, Maurice et Rodrigues de tout danger cyclonique en cette période de l'année.

Pour Madagascar, il est dans l'immédiat impossible de s'avancer sur un quelconque scénario fiable. L'incertitude sur la trajectoire et l'intensité à +2 jours ne permet pas de dire s'il y a une menace ou non pour les côtes orientales de la Grande Île. On en saura sans doute plus d'ici mercredi voire jeudi.

Le phénomène pourrait faire du sur place à partir de vendredi. Ceci devrait contribuer à affaiblir de manière notoire futur ALICIDE sous l'effet du refroidissement de l'eau (phénomène d'upwelling) selon le CMRS de la Réunion.

PR

Source : CMRS de la Réunion

Soyez les premiers informés dès la formation d'un cyclone ou du déclenchement d'une alerte cyclonique dans l'océan indien en vous inscrivant

Je m'inscris

bassin sud ouest

Ajouter un commentaire