VOYAGEOI.COM -  TRAVAILLER AVEC CYCLONEOI -  CONTACT

L'ouragan DORIAN et ses rafales de 300 km/h à l'abordage des Bahamas

01 Septembre 2019 : 13 UTC - C'est un monstre de puissance qui va balayer le Nord des Bahamas ces prochaines heures. Le violent ouragan DORIAN génère dans le mur de l'oeil des rafales de près de 300 km/h. L'impact s'annonce terrible.

Le monstre DORIAN

L'ouragan DORIAN est devenu un véritable monstre de puissance. La signature satellite du cyclone reste IMPRESSIONNANTE ! L'oeil du phénomène est parfaitement défini, entouré par un solide et symétrique anneau de convection intense, signe qu'on est en présence d'un cyclone d'une dangerosité extrême. La récente investigation aérienne des "hurricane hunter" confirme cet état de fait. Des vents max de l'ordre de 130 kt (240 km/h) près de l'oeil ont été relevés, pour des rafales de 160 kt (300 km/h).

C'est donc un système à la limite de la catégorie 5 qui va bientôt affecter le Nord de l'archipel des Bahamas. La trajectoire de DORIAN est hélas orientée plein ouest, ce qui laisse envisager un impact direct sur Abaco Islands et Grand Bahama. Pour ne rien arranger, l'ouragan est prévu ralentir fortement, ce qui devrait exposer les îles à des conditions cycloniques extrêmes et à une dangereuse et mortelle marée de tempête dimanche et lundi.

La Floride en sursis !

Ce ralentissement particulièrement défavorable pour les Bahamas est au contraire une bonne nouvelle pour la Floride. La probabilité d'un radical changement de trajectoire qui éviterait un atterrissage sur la péninsule augmente. La dorsale qui force actuellement la trajectoire Ouest va s'effondrer, laissant un échappatoire vers le Nord. La dernière prévision éloigne encore la trajectoire de la Floride, ce qui diminue le risque d'un impact direct.

Dorian track

Toutefois, ces prévisions sont à prendre avec beaucoup de recule. Les côtes orientales de la péninsule sont toujours dans le cône d'incertitude. La dernière prévision du NHC suggère que DORIAN longe l'Est de la péninsule mardi et mercredi. À une telle échéance, la marge d'erreur est encore suffisamment élevée pour changer le scénario. Un atterrissage n'est donc pas totalement exclu, et le centre peut également longer de près les côtes avec des conséquences pouvant être significative.

PR

Source : NHC

ouragan

Commentaires

  • Malou
    • 1. Malou Le 01/09/2019
    quelle catastrophe! nous prions pour nos frères et soeurs là-bas...<img src="https://tinyurl.com/yxbbsslm" width="1"/>

Ajouter un commentaire