L'onde tropicale 92L représente t-elle une menace pour les petites Antilles ?

  • Par
  • Le 26/07/2020 à 17:48
  • Dans Blog Cyclone
  • 1 commentaire

26 Juillet 2020 : 12 UTC

L'onde tropicale 92L qui évolue dans l'Atlantique Nord est suivie de très près par les habitants des petites Antilles. Le système alimente des discussions enflammées sur les réseaux sociaux. Voici ce qu'il est raisonnablement possible de dire au jour d'aujourd'hui, concernant la situation des prochains jours.

Un système embryonnaire

Après que l'ouragan Hanna ait atterri sur le Texas et que la tempête Gonzalo s'est littéralement désintégrée en approchant des Antilles, voilà que pointe le bout du nez de la zone suspecte 92L. Cette onde tropicale, comme il est coutume de les nommer dans ce bassin cyclonique, est sous étroite surveillance. L'intérêt pour ce système a grimpé en flèche dans la mesure où il existerait une possibilité qu'il intéresse l'arc antillais. Comme toujours en pareil situation, il est parfois difficile d'y voir clair tant les messages alarmistes pullulent sur les réseaux sociaux. Qu'en est-il exactement ?

92l menace petites antilles

- RAMMB -

Tout d'abord, il est nécessaire de rappeler de quoi nous parlons actuellement. Nous avons une activité convective (orageuse) associée à une basse pression qui évolue dans l'Atlantique tropical entre l'Afrique et les Antilles. Pour l'heure, cette activité est encore relativement désorganisée. Quant aux données ASCAT, elles ne semblent pas encore montrer de circulation dépressionnaire définie et fermée. Ce qui signifie que nous sommes en présence d'un système à l'état embryonnaire. Il est donc prématuré pour faire des conclusions hâtives comme on peut voir ici ou là sur la base d'un phénomène qui n'existe pas encore vraiment.

Que disent les modèles de prévision ?

Les modèles de prévision suggèrent que cette onde tropicale se développe tout en se rapprochant de l'arc antillais, avec bien entendu des variations d'intensité et de trajectoire d'un modèle à l'autre. Encore une fois, il est trop tôt pour en tirer quoi que ce soit de concret. Tout ce dont il est possible de dire, c'est que nous avons une cyclogenèse qui devraitse mettre en place à la faveur de conditions environnementales a priori favorables. Toutefois, l'intensité future est pour l'instant un gros point d'interrogation. Nous y verrons plus clair lorsque la cyclogenèse aura réellement démarré.

92l probabilite formation

Probabilité de voir une tempête tropicale dans l'Atlantique Nord pour les 5 prochains jours de 40 à 50% selon les données probabilistes du centre européen du 26 Juillet 2020 à 0z

Quant à la trajectoire, une parabole classique se dessine avec un déplacement qui rapprocherait le phénomène de l'arc antillais. Le faisceau de trajectoire est encore large avec des scenarii faisant transiter le système au Nord ou un passage direct au coeur des petites Antilles. Le système embryonnaire et l'échéance encore élevée (+96h à +120h) rendent ces scenarii trop aléatoire pour qu'on y accorde un crédit éxagéré.

Une situation à suivre de près malgré tout

Pour l'heure, le National Hurricane Center donne une probabilité de 90% pour que nous ayons une Dépression Tropicale dans le bassin au cours des 5 prochains jours, avec un rapprochant progressif des petites Antilles. La situation des prochains jours sera donc à suivre de près, sans qu'il ne soit nécessaire de céder inutilement à la panique. Il est pour l'instant bien trop tôt pour parler de tempête ou d'ouragan ni même pour évoquer une menace quelconque. À suivre...

PR

ouragan

Commentaires

  • Jérôme
    • 1. Jérôme Le 26/07/2020
    Intéressant...on attend...

Ajouter un commentaire