L’œil du typhon MANGKHUT ressort en mer après avoir traversé les Philippines

Le nord des Philippines a été directement impacté par le terrible typhon MANGKHUT. C'est l'île de Luzon qui a été traversée d'est en ouest par le phénomène. L’œil du système est à présent ressorti en mer ce qui va permettre au typhon de se réorganiser tout en se dirigeant droit vers la Chine.

Un impact à pleine puissance

Ces dernières 12h ont été certainement pénibles pour les populations du nord de l'île de Luzon. C'est le pire cyclone de cette année 2018 qui a directement impacté les Philippines. L’œil du phénomène a touché les côtes nord-est de Luzon vers 17h30 UTC au niveau de la région de la Vallée de Cagayan.

L'oeil du typhon MANGKHUT touchant le nord des Philippines ©RAMMB

©RAMMB

Les conditions cycloniques ont très certainement été extrêmes. MANGKHUT qui était déjà un monstrueux cyclone s'intensifiait encore dans les ultimes instants de son approche finale. Alors qu'un cycle de remplacement du mur de l’œil était en cours, la convection nuageuse se renforçait avec une signature satellitaire en amélioration.

Le typhon a redressé sa trajectoire en direction générale de l'ouest au moment de son périple au-dessus de Luzon, probablement en raison du relief de l'île. Cette escapade n'aura pas été sans conséquence pour lui. Le système s'est fortement déstructuré au contact des terres, privé de son carburant naturel que représente l'océan.

L’œil du typhon MANGKHUT est ressorti en mer

A 13h (heures Philippines), le typhon MANGKHUT (OMPONG) était situé par 18.3 °N, 119.8 °E soit à 85 km à l'ouest de Laoag City. Il se déplace en direction de l'ouest nord-ouest à la vitesse relativement soutenue de 25 km/h. Une grande partie du nord de Luzon restent encore concernées par des conditions cycloniques associées à des rafales pouvant dépasser les 150 km/h.

Prévision trajectoire typhon MANGKHUT ©JMA

©JMA

En termes d'intensité, le typhon a très logiquement perdu en force. Néanmoins, les vents maxi soutenus prés de l’œil soufflent encore jusqu'à 170 km/h pour des rafales de l'ordre de 260 km/h selon le service météorologique des Philippines.

Il n'y a pour l'instant quasiment aucune image ou information en provenance des zones directement impactées. Silence radio également du côté du chasseur de cyclone Josh Morgerman qui est sur place pour vivre le passage du cyclone.

Et maintenant la Chine

Bien que la traversée des terres a fortement érodé MANGKHUT, le fait d'être ressorti en mer devrait lui être bénéfique. Le système va reprendre un peu de couleur, mais il est exclu qu'il redevienne le même phénomène qu'il fut avant d'aborder les Philippines.

Avec une trajectoire de secteur ouest nord-ouest prévue pour les prochaines 72h, un atterrissage sur les côtes sud de la Chine est attendu probablement dimanche. La zone d'impact et le timing final reste encore à déterminer. Avec une échéance de plus de 24h, la marge d'erreur reste importante.

La mégapole de Hong Kong pourrait selon les dernières tendances éviter un impact direct. Néanmoins, un passage au sud entre 150 et 200 km pourrait tout de même apporter une bonne dégradation météorologique sur la ville et sa région.

PR

  • Source : JMA / PAGASA / JTWC
  • Image d'illustration : RAMMB

pacifique

Ajouter un commentaire