VOYAGEOI.COM -  TRAVAILLER AVEC CYCLONEOI -  CONTACT

L'étonnant mouvement de l'oeil du puissant Super Typhon LEKIMA

L'oeil du puissant et violent Super Typhon LEKIMA a suivi un étonnant mouvement erratique, frôlant de très près les îles japonaises de Tamara et Mina. 

Un oeil très mobile

Le Super Typhon LEKIMA a traversé L'archipel japonais de Sakishima, transitant dans le voisinage immédiat des îles Tamara et Mina. L'anneau de convection intense entourant l'oeil, là où sont localisées les conditions les plus violentes associées au cyclone, vient de frôler les deux îles. Le déplacement observé par l'oeil entre 12 UTC et 15 UTC n'a pas manqué d'originalité comme le montre la vidéo ci-dessous. 

Alors qu'un impact direct sur Tamara semblait inéluctable, le centre du cyclone s'est mis à faire du sur place pendant quasiment une heure. Lorsque le phénomène s'est décidé à redémarrer, l'oeil du Super Typhon a alors subitement et rapidement contourné les deux îles par l'Est. L'animation satellite donne l'impression que LEKIMA a rebondi sur Tamara, comme si cette dernière représentait un obstacle pour le phénomène.

Ce type de petit mouvement erratique ou trochoïdal n'a en réalité rien d'étonnant. L'oeil d'un cyclone ne se déplace jamais en ligne droite. Son mouvement peut être composé de petite boucle, d'accélération ou ralentissement. C'est la raison pour laquelle, les prévisionnistes cyclone utilisent une moyenne sur plusieurs heures qui est plus représentative pour déterminer le déplacement d'un système.

Au tour de la Chine ?

Le mur de l'oeil particulièrement concentré de LEKIMA a permis à Tamara et Mina d'éviter d'extrême justesse les vents les plus violents du cyclone. Mais quoiqu'il en soit, les conditions cycloniques ont été très certainement sévères et les quelques 1200 habitants ont probablement vécu des moments difficiles.

Radar lekimaÀ présent, les regards se tournent vers la Chine. Les prévisions continuent de suggérer un impact sur les côtes Est chinoises pour samedi. LEKIMA aura perdu de son intensité d'ici là, mais a le potentiel pour rester un dangereux phénomène au moment de l'atterrissage. En revanche, l'île de Taïwan semble sortie d'affaire.

PR

Source : JMA / RAMMB

pacifique

Ajouter un commentaire