VOYAGEOI.COM -  TRAVAILLER AVEC CYCLONEOI -  CONTACT

JOANINHA toujours cyclone tropical intense fait de la résistance

28 Mars 2019 : 9h00 - Le cyclone tropical intense JOANINHA a fait preuve d'une étonnante endurance. Cependant, il devrait bientôt entamer sa phase d'affaiblissement définitive. Malgré de fortes rafales, l'impact du cyclone sur Rodrigues semble avoir été limité.

Joaninha rodrigues

Une étonnante resistance

JOANINHA est toujours un cyclone tropical intense. Le système qui au départ devait être foudroyé par des conditions se dégradant en altitude est toujours un puissant et dangereux phénomène. Après avoir montrer des signes de faiblesse hier matin, le cyclone s'est de nouveau renforcer dans l'après-midi. Lors de l'analyse réalisée par le centre des cyclones de la Réunion ce jeudi 28 mars à 4h (Mascareignes), JOANINHA était toujours un beau bébé d'une intensité de 100 kt, associé à des rafales de près de 260 km/h et une pression centrale de 939 hPa.

cyclone intense Joaninha

©CIMSS

Le météore a fait preuve d'une remarquable résistance. L'excellente divergence d'altitude agit comme une sorte de bouclier anti-cisaillement, tandis que la température de la surface de l'eau est toujours suffisante pour supporter l'intensité d'un tel phénomène. JOANINHA semble maintenant virer franchement vers le Sud. Cela devrait être rédhibitoire pour le système dans la mesure où le cisaillement devrait cette fois-ci être beaucoup trop fort. De plus, en évoluant vers les latitudes moyennes, le cyclone rencontrera des eaux de plus en plus froides.

JOANINHA devrait ainsi perdre ces caractéristiques tropicales ce weekend, ce qui sonnera le glas du 9e cyclone tropical intense de cette sacrée saison cyclonique 2018/2019 du Sud-Ouest de l'océan indien.

Rodrigues s'en sort bien

À noter que JOANINHA malgré des rafales relativement violentes (supérieures à 180 km/h par endroit) et sur une durée prolongée, semble avoir était moins impactant que GELENA à Rodrigues. Toutefois, quasiment tous les foyers se sont retrouvés sans électricité et on dénombre 400 sinistrés qui ont été placés en centre de refuge. Enfin, les vols en direction de Rodrigues n'étaient toujours pas rétablis.

La dépendance mauricienne a clairement eu de la chance. JOANINHA était un cyclone particulièrement puissant et dangereux au moment du passage au plus près. Un transit à moins de 50 km aurait été catastrophique pour l'île Rodrigues qui aurait pu subir des rafales dépassant les 200 km/h.

PR

Source : CMRS de la Réunion / Lexpress.mu

Source image : Emil Yo 

Soyez les premiers informés dès la formation d'un cyclone ou du déclenchement d'une alerte cyclonique dans l'océan indien en vous inscrivant

Je m'inscris

bassin sud ouest

Commentaires

  • Passion Cyclone
    • 1. Passion Cyclone Le 28/03/2019
    Ah oui "beau Bébé" !

Ajouter un commentaire