Cyclone cook sur la nouvelle caledonie

Impact limité du cyclone COOK sur la Nouvelle Calédonie

Le cyclone COOK s'évacue à présent en direction du sud tout en s'affaiblissant et en s'éloignant de la Nouvelle Calédonie. Le phénomène qui a traversé la Grande Terre d'Est en Ouest aura finalement eu un impact limité. Selon la Direction de la Sécurité Civile et de la Gestion des Risques, il n'y a pas de perte en vie humaine de constaté ni de dégât important.

le cyclone COOK moins fort que le cyclone ERIKA

La Direction de la Sécurité Civile et de la Gestion des Risques (DSCGR) de Nouvelle Calédonie tenait une conférence de presse pour faire le bilan de l'épisode cyclonique qui vient de concerner ce département d'outre mer. Depuis 6h (locale), l'alerte 2 a été levée sur l'ensemble du territoire pour permettre la reprise progressive de l'activité économique. Les équipes de la DSCGR en lien avec les communes et la gendarmerie ont fait un point de la situation ce matin. Il en ressort que la Nouvelle Calédonie a été relativement épargnée par le cyclone COOK, avec un impact limité en comparaison avec l'épisode ERIKA en 2003. Par rapport au cyclone ERIKA, les rafales ont été moins fortes, ne dépassant pas en général les 150 km/h, et les dégâts moins importants. Il n'y a pas de perte humaine, seul quelques blessés légers qui ont été pris en charge avant le déclenchement de l'alerte 2. Sur les 3 provinces, les systèmes d'hébergements ont bien fonctionné, permettant d'accueillir toutes les personnes ne se sentant pas à l'abris dans leurs habitations. Globalement, les Néo-Calédoniens ont bien respecté les consignes de sécurité ainsi que les niveaux d'alerte, se félicite la DSCGR. Une satisfaction d'autant plus grande que la Nouvelle Calédonie n'avait plus connu d'impact cyclonique direct depuis 14 ans, avec le risque que la population ne prenne pas la menace au sérieux.

La côte Est zone la plus touchée par le cyclone COOK

Selon la DSCGR, la côte Est a été la plus impactée par le cyclone COOK, dans la mesure ou c'est dans ce secteur et plus précisément à Houaïlou que le cyclone a touché terre. C'est là que se concentre le plus de dégâts au niveau des réseaux routiers, électriques mais aussi là ou les tribus sont les plus isolées avec des radiers submergés. Néanmoins, pas d'événement majeur de style éboulement, submersion ou crue exceptionnelle malgré les fortes précipitations. La partie ouest de la province sud a été également impacté notamment sur la question du réseau électrique. Dans la commune du Mont-Dore, la situation en alimentation électrique s'améliore. Au coeur de l'épisode cyclonique, 9000 foyers étaient privés d'électricité dans cette commune, plus que 5.000 ce matin. L'alimentation devrait être rétablie pour une grande partie de la population en soirée indique la DSCGR. 

Le cyclone COOK s'éloigne de la Nouvelle Calédonie (NRL)

Le cyclone COOK s'éloigne de la Nouvelle Calédonie tout en s'affaiblissant rapidement (image NRL)

 

Réouverture des aéroports

L'ensemble des aéroports de la Nouvelle Calédonie sont à présent opérationnelles et réouvertes depuis le début d'aprés-midi. Celles-ci avaient fermé lundi après-midi, avant l'arrivée du cyclone COOK sur la Nouvelle Calédonie. Concernant la gare maritime de Nouméa, elle rouvrira ses portes mercredi pour l'accueil des prochaines escales selon la Chambre de Commerce et d'Industrie de la Nouvelle Calédonie.

PR

  • Source : Direction de la Sécurité Civile et de la Gestion des Risques
  • Image d'illustration : NRL

Signaler une faute