Mfr 4

Future BERGUITTA : Situation à suivre de près pour les Mascareignes

L'activité cyclonique se maintient dans le bassin sud-ouest de l'océan indien, avec très probablement le baptême d'une tempête tropicale ce weekend au nord de Rodrigues. Etant donné la proximité avec les Mascareignes, ce système est à suivre avec attention.

L'île Rodrigues première concernée par le phénomène

Le système est arrivé au bout de sa cyclogenèse. C'est à présent une Dépression Tropicale selon le Centre Météorologique Régional Spécialisé cyclone (CMRS) de la Réunion. Elle était située ce matin à 06 utc (10h Mascareignes - 9h Madagascar) par 17.7 S / 65.2 E soit à environ 320 km au nord-est de Rodrigues. La dépression se déplaçait en direction de l'ouest sud-ouest à environ 11 km/h. Le système devrait transiter au nord de Rodrigues au stade de Tempête Modérée ou Forte Tempête durant ce weekend, à une distance à priori favorable qui permettrait à l'île d'éviter un impact direct. Néanmoins, les services météorologiques de Maurice (MMS) prévoient des rafales de 100km/h et des fortes pluies pour Rodrigues où une alerte cyclone de CLASSE I est en vigueur depuis 4h ce matin.

Le MMS demande aux habitants de l'île de prendre les précautions nécessaires en raison de la proximité du phénomène. Selon l'agence météorologique, des bandes nuageuses externes associées au système, influencent le temps à Rodrigues ce qui occasionnera des averses passagères. Ces averses seront parfois d’intensité modérée et pouvant prendre un caractère orageux, principalement sur les hauteurs de l'île. Ces précipitations deviendront plus fréquentes cette nuit.

Les rafales les plus fortes sont attendues dimanche matin avec des valeurs pouvant atteindre les 100km/h. Toute sortie en mer est strictement déconseillée, celle-ci deviendra forte ce soir.

Une remontée vers le nord-ouest temporaire ?

Après son passage au plus près de Rodrigues, future BERGUITTA (nom proposé par les Seychelles) qui devrait être baptisée ce weekend, va rebondir contre une barrière qui le repousserait vers le nord-ouest, avant une descente vers le sud-ouest. C'est le moment de cette descente qui sera déterminante pour évaluer l'mportance de la menace pour les îles soeurs. Or, pour l'instant, il existe encore une forte disparité entre les différents modèles de prévisions concernant le timing de cette descente sud-ouest. L'incertitude est donc encore très élevée et ne sera vraisemblablement levée qu'au cours de la première partie de semaine prochaine.

En termes d'intensité, le système qui était dans un premier temps gêné par une contrainte d'altitude (cisaillement), va à présent rencontrer des conditions environnementales de plus plus favorables à son intensification. En plus d'une baisse du cisaillement, la mise en place de plusieurs canaux d'évacuation (outflow) devrait booster significativement le creusement du système. Ainsi, le stade de cyclone tropical est envisagé voire cyclone tropical intense par le CRMS de la Réunion à échéance +48h. Néanmoins, il est bon de rappeler que la prévision d'intensité reste la partie la plus complexe dans cet art difficile qu'est la prévision cyclonique. 

Situation à suivre de près pour les Mascareignes

Dans son dernier bulletin cyclone de 10h locales, le CMRS de la Réunion prévient qu'à partir de la semaine prochaine, c'est un système mature est prévu évoluer à proximité des Mascareignes. Leurs habitants sont donc invités à se tenir régulièrement au courant de l'évolution de la situation.

PR

  • Source : CRMS de la Réunion / Mauritius Meteorological Services 
  • Image d'illustration : CMRS de la Réunion
E-mail

bassin sud ouest

Ajouter un commentaire