VOYAGEOI.COM -  TRAVAILLER AVEC CYCLONEOI -  CONTACT

Forte activité dans la Zone de Convergence InterTropicale

25 Février 2019 : 09h43 - L'activité convective est très forte dans la Zone de Convergence InterTropicale, matérialisant un contexte de plus en plus favorable à la cyclogenèse.

Image satellite océan indien

La ZCIT est très active!

L'image satellite de ce lundi matin est sans équivoque. Elle montre une activité convective (pluvio-orageuse) particulièrement forte au sein de la Zone de Convergence InterTropicale. Elle est notamment très marquée entre les Seychelles et les Chagos.

Cette activité est un signe indiquant que les conditions deviennent de plus en plus favorables à la cyclogenèse dans le Sud-Ouest de l'océan indien. Cette réactivation de la ZCIT est constatée depuis quelques jours et continue de se vérifier.

Cyclogenese océan indien

©Météo France Océan Indien

Le transit de plusieurs phénomènes ondulatoires connus pour favoriser la mise en place de perturbation pouvant dégénérer en phénomène cyclonique, explique cette situation. Il est probable qu'une ou plusieurs zones suspectes soient prises en charge par le NRL au sein de cette ZCIT ces prochaines heures.

Les modèles commencent à régir

Les déterministes des principaux modèles de prévision numérique commencent à réagir à ce contexte de plus en plus favorable à la cyclogenèse. Pour le moment, les modèles divergent encore aussi bien sur le nombre que sur la localisation. Mais le signal est bien présent signe que ça pourrait bouger ces prochaines semaines.

Le centre des cyclones de la Réunion a également commencer à mettre à jour sa carte de cyclogenèse (voir ci-dessus). Pour l'instant, la zone de formation future d'une tempête est localisée au Sud-Est de Diego Garcia. Mais il n'est pas exclu qu'il y ait des réajustements en fonction des prochaines sorties des modèles.

Sst 4

SST dans l'océan indien Sud ©Tropical Tidbits

À noter que le contenu énergétique dans le Sud-Ouest de l'océan inden est très important. Les Mascareignes et Madagascar baignent dans des eaux où la température de la surface est supérieure à 28°C. Cela pourrait éventuellement conditionner l'activité cyclonique qui s'annonce.

À suivre...

PR 

Source : EUMETSAT / CMRS de la Réunion

Soyez les premiers informés dès la formation d'un cyclone ou du déclenchement d'une alerte cyclonique dans l'océan indien en vous inscrivant

Je m'inscris

prévision d'activité cyclonique

Ajouter un commentaire